Monde

Règlement du conflit du Sahara occidental : L’Algérie conviée à une 2ème table ronde en Suisse

Publié par Dk News le 13-03-2019, 15h25 | 12
|

L’émissaire de l’ONU, Horst Kohler, a adressé mardi une invitation à l’Algérie en tant que pays voisin pour participer à la deuxième table sur le Sahara Occidental occupé qu’il compte organiser les 21 et 22 mars en Suisse, a-t-on appris de sources proches du dossier.

 La réunion placée sous l’égide de l’ONU se tiendra au Château Le Rosey à Bursins à proximité de Genève.

 Le médiateur onusien a également convié mardi les deux partis au conflit, le Maroc et le Front Polisario, ainsi que la Mauritanie, deuxième pays voisin.

 La nouvelle table ronde se tiendra conformément à la résolution 2440 du Conseil de sécurité qui a exprimé son appui à la relance des négociations sur le Sahara Occidental.

 L’ancien président allemand souhaite consolider «la dynamique positive» créée par la première table ronde tenue les 5 et 6 décembre à Genève et qui a marqué, selon lui «un nouveau départ dans la recherche d’une solution politique durable et mutuellement acceptable qui pourvoit à l’autodétermination du peuple sahraoui», confient les mêmes sources.

 L’émissaire onusien s’est déjà montré très optimiste à l’issue de la première réunion de Genève, assurant qu’une solution pacifique au Sahara Occidental était «possible».

 Il reste cependant des obstacles à surmonter pour remettre définitivement le processus de paix sur les rails à l’instar des offres de mesures de confiance que le Maroc a rejetées lors de la réunion de Genève.

 La partie marocaine a répondu négativement à l’offre du Front Polisario de libérer les détenus politiques, d’autoriser les observateurs des droits de l’homme à se rendre dans les territoires occupés et de cesser le pillage des ressources naturelles.

 Un rejet, que le Front Polisario a considéré comme un signe de «manque d'intérêt à faire avancer le processus «.

 Au demeurant, les partis au conflit sont mis sous pression pour faire des progrès avant l’expiration du mandat de la Minurso prévue pour le 30 avril 2019.

 Les Etats-Unis, porte-plume des résolutions sur le Sahara Occidental ont déclaré fin octobre à l’issue de l’adoption de la résolution prorogeant le mandat de la Minurso qu’il ne pouvait plus y avoir de statut quo au Sahara Occidental et que les partis au conflit doivent, le Maroc et le Front Polisario, rester attachés aux négociations jusqu’à l’aboutissement du processus politique.

 Son ambassadeur adjoint auprès de l’ONU, Jonathan Cohen, avait alors affirmé que le Conseil de sécurité devrait apporter son «soutien à l’envoyé personnel, Kohler, dans ses efforts pour parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permettra l’autodétermination du peuple du Sahara occidental».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.