Hi-Tech

Etats-Unis: La décision de clouer au sol les Boeing 737 MAX justifiée par de nouvelles données satellitaires

Publié par Dknews le 16-03-2019, 16h50 | 21
|

Une large diffusion du nouveau spectacle pour enfants «Tahouissa bel karroussa» (balade en carrosse) est prévue à partir de cette semaine à Oran au profit des élèves de différentes écoles de la wilaya, a-t-on appris mardi de l'association culturelle locale «El-Amel».

L'agence américaine de l'aviation (FAA) a ordonné de clouer au sol «provisoirement» les Boeing 737 MAX aux Etats-Unis en raison de «nouvelles données» satellitaires fournies mercredi par le Canada, indiquant des similarités entre l'accident d'Ethiopian Airlines et celui de Lion Air. L'interdiction de vol «sera maintenue le temps de plus amples investigations, incluant l'examen des informations contenues» dans les deux boîtes noires de l'appareil, a indiqué la FAA.

«J'ai pris cette décision» et «c'est une décision prise en toute indépendance», a affirmé Dan Elwell, responsable par intérim de la FAA sur la chaîne CNBC alors que le monde entier avait déjà interdit de vol les Boeing 737 MAX.

Il a précisé que les données qui avaient conduit à cette décision avaient été fournies par le Canada abonné à un service particulier. «Nous avons toujours dit que nous ne clouerions pas au sol (ces appareils) tant que nous ne disposions pas de données recevables», a ajouté le responsable, assurant que la FAA n'avait subi aucune pression du reste du monde.

Il a souligné que les pays autres que le Canada n'avaient pas fourni d'informations allant dans le sens d'une suspension des vols de cet appareil.

M. Elwell a par ailleurs indiqué que les boîtes noires de l'appareil d'Ethiopian avaient été «endommagées» pendant l'accident. Le MAX 8 de la compagnie éthiopienne a été pulvérisé à l'impact, creusant un impressionnant cratère dans la terre. «Elles ont dû être acheminées vers un autre pays», a-t-il ajouté. Les boîtes noires du Boeing 737 MAX d'Ethiopian qui s'est écrasé dimanche à l'est d'Addis Abeba, faisant 157 morts, seront transférées jeudi au Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA) français pour y être analysées, a annoncé de son côté le Bureau cité par l'AFP.

«Les autorités éthiopiennes ont demandé au BEA son assistance pour l'analyse des FDR et CVR», les deux boîtes noires contenant d'une part, les paramètres de vol et d'autre part, les conversations dans le cockpit, a indiqué le BEA.

Ces boîtes noires sont conçues pour résister à des chocs extrêmes. La FAA estimait encore mardi soir qu'il n'y avait pas de raison de clouer au sol cet appareil, dernier né des moyen-courriers et au coeur de la stratégie de Boeing. L'autorité avait en revanche recommandé lundi des changements dans certains systèmes équipant le 737 MAX. La tragédie d'Ethiopian Airlines est survenue moins de cinq mois après l'accident d'un même avion de la compagnie indonésienne Lion Air, en mer de Java, fin octobre, qui a tué 189 personnes. Le Canada avait indiqué plus tôt avoir reçu des données satellitaires montrant que les circonstances de ces deux accidents présentaient des similarités.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.