Hi-Tech

Belgique/Réchauffement climatique: Lancement d'un nouveau programme de recherche

Publié par Dk News le 08-04-2019, 18h49 | 8
|

Le Fonds belge de la recherche scientifique   (FNRS) a annoncé hier le lancement d'un nouveau programme de recherche sur   le réchauffement climatique, doté d'un montant de vingt (20) millions   d'euros.

"Ces 20 millions devraient servir à organiser des appels à projets en   recherche fondamentale, mais aussi en recherche appliquée, pour pouvoir   s'attaquer aux causes et conséquences du réchauffement climatique", a   souligné la secrétaire générale du FNRS, Véronique Halloin, citée par des   médias. 

Le ministre de la Recherche en Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude   Marcourt, a pour sa part, salué le lancement du programme "ClimAX",   soulignant la nécessité de "renforcer le socle scientifique" sur cette   question environnementale majeure.

Baptisé "ClimAX", ce programme permettra, selon le FNRS, de financer des   projets visant à rechercher "des solutions concrètes pour limiter ou   arrêter le processus" du réchauffement global en Belgique.

Pour le FNRS, ce programme sera également de nature à favoriser la   recherche sur le développement d'énergies alternatives propres et le   renforcement de technologies permettant la maîtrise des émissions de gaz à   effet de serre (GES).

Dans son deuxième rapport sur la mise en £uvre de la législation   environnementale européenne (EIR) par les Etats membres de l'Union   Européenne (UE), publié vendredi, la Commission européenne a relevé que   malgré certains progrès, la situation de la Belgique reste "préoccupante"   concernant la protection de l'environnement.

Selon l'exécutif européen, la situation reste "préoccupante" malgré les   efforts déployés, puisque selon l'Agence européenne pour l'environnement,   la pollution de l'air a entraîné environ 9.100 décès prématurés en Belgique   en 2015.

Les émissions d'oxydes d'azote n'ont que très légèrement diminué depuis   2017 et les valeurs limites continuent d'être dépassées, "principalement en   raison du volume du trafic routier" élevé, ressort-il du rapport.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.