Société

Brésil: 7 morts dans l'effondrement de constructions à Rio de Janeiro

Publié par Dk News le 14-04-2019, 15h23 | 5
|

Au moins sept personnes ont péri vendredi et dix-sept autres étaient toujours portées disparues samedi après l'effondrement de constructions illégales dans une favela de Rio, ont annoncé les pompiers qui poursuivaient les recherches.

Un précédent bilan a fait état de deux morts.

Cinq corps ont été retirés des décombres et deux autres personnes envoyées à l'hôpital, a-t-on indiqué de même source en précisant travailler «sur la possibilité de 17 personnes disparues». Dix personnes ont été secourues, ont indiqué les pompiers dans un dernier communiqué.

Une centaine de sauveteurs s'activaient samedi parmi les décombres, secondés par des chiens et des hélicoptères. Tout comme de nombreux immeubles du quartier Muzema, où s'est produit le drame, et d'autres quartiers à l'ouest de Rio, les immeubles qui se sont effondrés étaient des constructions illégales présentant des risques d'effondrement, selon les autorités locales.

La cause de l'accident n'a pas été encore précisée mais le quartier de Muzema a été l'un des plus affectés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur plusieurs secteurs de Rio de Janeiro, entre lundi soir et mardi matin, provoquant des dégâts considérables et qui ont fait dix morts.

Le contrôle des ouvrages dans ce secteur est difficile car les milices para-policières le contrôlent, expliquent les autorités.

Profitant de l'absence de l'Etat, ces groupes dominent le territoire et se financent en assurant clandestinement des services tels que l'électricité, les transports, la vente ou la location d'habitations.

La mairie de Rio assure avoir essayé à plusieurs reprises d'empêcher la construction d'édifices, en dernier lieu en février, en fermant des immeubles qui présentaient des «risques imminents d'effondrement ou de glissement» de terrains.

De nombreux quartiers pauvres de l'ouest de Rio sont dominés par les milices para-policières et contrôlent désormais 26 quartiers, selon une enquête récente du journal O Globo.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.