Santé

Le diesel serait toxique pour le foie

Publié par Dk News le 14-04-2019, 15h56 | 7
|

Des chercheurs de l'Inserm viennent de découvrir que les particules de diesel affaiblissent la fonction de détoxification du foie. Mais ils n'ont pas encore évalué les effets de cette détoxification ralentie sur la santé.

On savait que le diesel était à l'origine de nombreux cancers, notamment des poumons et de la vessie, ce qui a poussé l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à classer ce carburant comme "cancérogène de classe 1". Mais une nouvelle étude de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) montre que le diesel serait également toxique pour le foie.

Les chercheurs de l'Inserm viennent en effet de montrer que ses particules altèrent les fonctions de détoxication du foie, en bloquant les transporteurs hépatiques responsables de l'élimination d'hormones sexuelles et thyroïdiennes ou encore celle de résidus toxiques pour l'organisme.

Les chercheurs à l'origine de cette découverte ont travaillé in vitro, sur des cellules de foie (hépatocytes) en culture. Ils les ont exposées à un extrait de particules de diesel, à des doses équivalentes à celles inhalées par une personne qui vit dans un environnement pollué. Ils ont ensuite mesuré l'activité de plusieurs transporteurs présents à la surface des cellules qui assurent le passage des molécules circulant dans le sang vers l'intérieur du foie.

Ce mécanisme permet normalement à notre organisme de se débarrasser des déchets naturels produits par les cellules, des médicaments ou des drogues. Or, les chercheurs ont constaté que les particules de diesel réduisent l'activité de ces transporteurs et bloquent même l'activité de plusieurs d'entre eux, ce qui empêche l'élimination des toxiques par le foie.

A ce stade de l'étude, les conséquences cliniques envisagées par les chercheurs est large : perturbations endocriniennes, perturbation de l'élimination de médicaments ou encore excès de stress oxydatif pouvant contribuer au développement de maladies chroniques. "Cela aurait notamment pour effet de renforcer les effets cancérigènes du diesel favorisés par le stress oxydatif", souligne Olivier Fardel, coauteur de ces travaux.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.