Economie

Vignette automobile : la période d'acquittement fixée du 2 juin au 31 juillet 2019

Publié par Dknews le 14-04-2019, 18h50 | 10
|

La période d'acquittement de la vignette automobile pour l'année 2019 a été fixée du 2 juin au 31 juillet prochains, au lieu du mois de mars comme ce fut le cas les années écoulées, selon la Direction générale des impôts (DGI).

Ce report intervient en application aux dispositions contenues dans une décision du ministère des Finances, publiée au journal officiel n 19, a précisé la DGI sur son site web.

"Le délai de recouvrement de la vignette automobile pour 2019 est reporté et fixé du dimanche 2 juin au mercredi 31 juillet à 16h00", a indiqué le ministère des Finances dans sa décision.

Au cours des années passées, les prix de la vignette étaient établis en fonction de la puissance de motorisation du véhicule et de son ancienneté.

En 2018, une fourchette de 500 DA à 3.000 DA est imposée pour les véhicules ayant plus de 10 ans d`âge, de 1.000 DA à 4.000 DA pour ceux dont l`âge varie entre 6 et 10 ans et de 1.500 à 6.000 DA pour les 3 à 6 ans.

Les véhicules ayant moins de 3 ans sont imposés d'une vignette dont le prix oscille entre 2.000 et 10.000 DA.

Les véhicules à immatriculation spéciale appartenant à l'Etat et aux collectivités locales (communes, daïras, wilayas) et les véhicules dont les propriétaires bénéficient de privilèges diplomatiques ou consulaires, sont toutefois exemptés la vignette automobile.

Cette exonération touche également les ambulances, les véhicules équipés de matériels sanitaires, les véhicules équipés de matériel de lutte anti-incendie,les véhicules destinés aux handicapés et les véhicules équipés d'un carburant GPL/C.

Les tracteurs et autres engins agricoles, les véhicules à moins de (4) roues (motocyclettes, vélomoteurs...), les engins à travaux publics ou encore les remorques ne sont pas concernés par la vignette automobile.

Pour rappel, la vignette automobile a été instaurée en Algérie depuis 1998. Une part de 20% de ses recettes est versée au Trésor public et 80% au Fonds commun des collectivités locales. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.