Economie

Selon l’expert en économie, Ferhat Aït Ali: Les entreprises algériennes appelées à «devenir une force de proposition»

Publié par Dk News le 14-04-2019, 19h01 | 40
|

Les entreprises algériennes sont appelées lors de «la phase de transition démocratique que traverse le pays» à «devenir une force de proposition qui contribue à faire sortir le pays d’une économie rentière à une économie génératrice de richesses», a soutenu samedi à Annaba l’expert en économie, Ferhat Aït Ali.

Dans sa conférence intitulée «les défis de l’entreprise lors d’une phase de transition démocratique» présentée à la rencontre initiée par l’association de développement et promotion de l’entreprise à Annaba, Aït Ali a estimé que «la période de transition démocratique que traverse le pays place les entreprises face à leur responsabilité de se structurer au sein d’organisations professionnelles fortes capables de corriger l’orientation et d’imposer le principe de l’efficacité économique».

Pour le conférencier qui a évoqué l’état des lieux de l’économie algérienne et «les indices négatifs» qui s’en dégagent, «une longue période de transition ne sert pas l’avenir de l’économie nationale qui a besoin d’institutions légitimes et stables pour développer les investissements et dynamiser la croissance». Il a également mis en garde contre la négligence de l’aspect économique dans l’équation de transition démocratique dont «la période de deux ans préconisée par certains ici et là sera catastrophique pour l’économie du pays». «Les réserves de change qui se sont effritées de 200 milliards à 73 milliards dollars actuellement peuvent être exploitées vers une transition rapide et une stabilité des institutions dès l’été prochain pour construire une économie productrice de richesses», a-t-il ajouté. La rencontre tenue en présence de cadres et opérateurs économiques des divers secteurs a abordé diverses questions liées aux mécanismes pour bâtir une économie efficace génératrice de ressources.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.