Santé

Pourquoi on ne doit pas boire plus de 4 tasses de café par jour

Publié par Dk News le 26-04-2019, 14h52 | 24
|

Une consommation de plus de 400 milligrammes de caféine par jour serait nocive pour la santé, surtout chez les femmes enceintes et les moins de 18 ans.

En matière de café, les études se suivent et ne se ressemblent pas. Alors que les Américains vantaient les bienfaits du café sur la fonction érectile, un rapport de l'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) tempère les ardeurs des accros au petit noir. Bu en trop grandes quantités, le café fait courir un risque pour la santé, avertit l'autorité sanitaire européenne. C'est plus précisément la caféine qui pose problème. Elle est soupçonnée de favoriser "les maladies cardiovasculaires, les problèmes liés au système nerveux central (par exemple, sommeil interrompu et anxiété) et les risques possibles pour la santé du foetus", précise l'Efsa. Celle-ci invite à "mieux prendre en compte les différentes sources de caféine", que ce soit le café, les sodas ou les boissons énergisantes.

A partir de quand la caféine présente-t-elle un risque pour la santé ? L'Agence plaide pour la fixation de doses journalières à ne pas dépasser. Elle suggère qu'un individu lambda ne dépasse pas plus de 400 mg de caféine par jour, alors qu'un expresso en compte de 70 à 100 mg, d'après les calculs de l'Efsa.

Moins de 6 % de gros consommateurs de caféine en France

Pas plus de quatre expressos par jour en moyenne. Une limite qui diffère pour les femmes enceintes et les moins de 18 ans, soumis à un régime particulier : pas plus de 200 mg pour les femmes enceintes, santé du fœtus oblige. Et pas plus de 3 mg par kilo de poids corporel pour les enfants et adolescents.

L'Efsa dresse un état des lieux de la consommation de caféine dans l'Union européenne. Le Danemark et les Pays-Bas sont les pays où on abuse le plus de la caféine avec respectivement 33 % et 17.6 % de gros consommateurs (plus de 400 mg par jour par habitant). La France, elle, en totalise 5.8%.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.