Sports

Ligue 1: 6 mois de suspension dont trois fermes pour le manager général du CSC (LFP)

Publié par Dk News le 01-05-2019, 16h21 | 16
|

Le manager général du CS Constantine, Tarek Arama, a été suspendu six mois par la Commission de discipline (CD) de la Ligue de football professionnel (LFP), dont trois avec sursis pour manquement à l'obligation de réserve.

«M. Tarek Arama avait fait des déclarations publiques dans lesquelles il avait transgressé les articles 121 des règlements généraux et 78 du code disciplinaire, notamment, en ce qui concerne l'obligation de réserve.

Il écope donc de six mois de suspension de toute activité en relation avec le football, dont trois avec sursis. Le manager général du CS Constantine devra s'acquitter également d'une amende de 200.000 DA», a indiqué la CD de la LFP dans un communiqué.

Il lui est reproché des déclarations violentes à propos de la programmation et du refus de la LFP de décaler le match face à l'ES Sétif en championnat malgré les dates rapprochées des rencontres des «Sanafir».

La CD a ajouté au dossier d'autres déclarations faites lors du match CR Belouizdad-CS Constantine en demi-finales de Coupe d'Algérie.

Arama, qui avait comparu devant la Commission de discipline lundi, a assuré qu'il n'avait «nullement l'intention de porter atteinte à la dignité ou à l'honneur de la LFP».

Outre Arama, cette structure a décidé d'infliger trois matchs de suspension au milieu de terrain du CSC Nassim Yettou, dont un ferme, pour «voie de faits» lors de la demi-finale retour de la Coupe d'Algérie, perdue 2-0 (a.p) face au CRB.

Pour sa part, le kiné du CSC, «Nassim Bellazzoug restera suspendu jusqu'à son audition par la Commission de discipline de la LFP, fixée au 6 mai prochain», a conclu la même source.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.