Histoire

Révolution Commémoration du 57e anniversaire de l'attentat perpétré par l'OAS contreles travailleurs du port d’Alger

Publié par Dk News le 03-05-2019, 14h56 | 11
|

Les responsables et les travailleurs du Port d'Alger ont commémoré, jeudi, le 57e anniversaire de l`attentat perpétré le 2 mai 1962 par l`Organisation de l'armée secrète française (OAS) contre le port d'Alger faisant pas moins de 200 martyrs.

A cette occasion, une gerbe de fleurs a été déposée devant la stèle commémorative, à proximité de l'entrée principale du port d`Alger et la Fatifa du Saint-Coran a été récitée, à la mémoire des victimes de cet attentat à la voiture piégée exécuté par les bandes de l'OAS et qui a coûté la vie à pas moins de 200 martyrs parmi les travailleurs du port et des citoyens.

Dans une allocution lue par son vice-président, Rabah Biskri, le Directeur général de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPAL), Mohamed Larbi a précisé que l'entreprise «qui est consciente de la nécessité de protéger et promouvoir le travailleur, ne ménage  aucun effort dans la mobilisation de tous les moyens indispensables en vue de son épanouissement, car il constitue un élément essentiel dans la concrétisation des objectifs économiques de l'entreprise». Après avoir rappelé les sacrifices consentis par les ouvriers du port pendant la glorieuse Guerre de libération nationale pour l'indépendance, le DG a réaffirmé l'engagement des travailleurs ainsi que leur mobilisation constante pour l'édification d'une économie nationale solide qui repose sur la production et l'effort continu».

Le wali d'Alger, Abdelkhalek Sayouda avait, auparavant, déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative. L'OAS a perpétré plusieurs crimes à l'encontre des Algériens, depuis la proclamation du cessez-le-feu, le 19 mars 1962, en représailles de l'indépendance de l'Algérie.

Outre l'attentat au Port d'Alger, cette organisation terroriste a commis des crimes, comme l'assassinat de l'écrivain algérien Mouloud Feraoun, le 15 mars 1962 et l'incendie de la Bibliothèque nationale à Alger.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.