Coopération

Réfugiés: l'Algérie distinguée par la Commission africaine des droits de l'homme

Publié par Dknews le 04-05-2019, 18h27 | 0
|

L'Algérie a été distinguée, en sa qualité de pays qui abrite le plus ancien camp de réfugiés du continent, à l’occasion de la 64ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, qui se tient à Charm El Cheikh (Egypte), du 24 avril au 14 mai 2019, indique samedi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Cette consécration intervient dans le contexte de la célébration par l’Union africaine du thème de l’année 2019 "Année des réfugiés, rapatriés et personnes déplacées internes: pour des solutions durables aux déplacements forcés en Afrique", qui a coïncidé avec la commémoration du 50e anniversaire de la Convention de l'OUA de 1969 régissant les aspects propres aux problèmes des réfugiés en Afrique, précise la même source.

La Commission africaine des droits de l'homme et des peuples "rend aussi un hommage appuyé à la générosité et l'hospitalité du peuple algérien et à l’engagement de notre pays en faveur des réfugiés et des demandeurs d'asile, qu'il s'agisse des représentants de mouvements de libération, d'opposants politiques, de ressortissants palestiniens et syriens, mais surtout des dizaines de milliers de réfugiés sahraouis qu'il accueille dans les camps dans la région de Tindouf, depuis plus de quatre décennies", note le communiqué du MAE.

"Il s'agit plus spécifiquement d’une juste reconnaissance de la solidarité de notre pays en faveur des réfugiés sahraouis, mais surtout d’un rappel à la communauté internationale de la situation de ces réfugiés qui attendent, depuis près d’un demi siècle, leur rapatriement, librement consenti dans le cadre de la mise en œuvre d’une solution durable à leur sort, basée sur le droit de leur peuple à l’autodétermination", ajoute-t-on.

"L’étude lancée en novembre 2016 par un groupe technique intersectoriel à Tindouf, sous l’égide du HCR, en collaboration avec l’UNICEF, le PAM et un consortium d’ONG activant dans les camps, indique que le nombre des réfugiés sahraouis vivant dans les camps près de Tindouf était de l'ordre de 173 600 au 31 décembre 2017", rappelle la même source.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.