Yémen: Reprise des activités de MSF à Aden

Publié par Dk News le 05-05-2019, 15h31 | 1

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a annoncé dimanche avoir repris ses activités dans un hôpital d'Aden, deuxième ville du Yémen, après une suspension d'un mois à la suite de l'enlèvement et du meurtre d'un patient.

MSF avait arrêté ses opérations début avril quand un groupe d'hommes armés avait menacé du personnel médical à l'hôpital Al-Sadaqah et enlevé un patient qui avait ensuite été retrouvé mort dans une rue du quartier d'Al-Mansoura.

«L'hôpital de traumatologie MSF Aden a repris ses activités aujourd'hui 5 mai après un mois de suspension», a déclaré MSF sur Twitter.

La ville portuaire d'Aden (sud) est le siège provisoire depuis 2015 du gouvernement du Yémen qui a été chassé de la capitale Sanaa par des rebelles yéménites, les Houthis, soutenus par l'Iran.

Le gouvernement est lui aidé par une coalition qui est intervenue militairement au Yémen sous la direction de l'Arabie saoudite depuis 2015.

De nombreux hôpitaux du Yémen ont été endommagés ou détruits et le pays est fortement dépendant d'organisations humanitaires pour des soins médicaux et la distribution de nourriture. Le conflit, qui dure depuis plus de quatre ans, a fait quelque 10.000 morts, selon un bilan de l'Organisation mondiale de la santé.

Mais des ONG estiment que le nombre de morts est nettement plus élevé, certaines citant un bilan cinq fois supérieur. Environ 3,3 millions de personnes sont toujours déplacées et 24,1 millions, soit plus des deux-tiers de la population, ont besoin d'assistance, selon l'ONU qui évoque régulièrement la pire crise humanitaire en cours dans le monde.