Santé

Grossesse : que faire contre le mal de dos ?

Publié par Dk News le 05-05-2019, 16h23 | 72
|

Avec le bébé qui grandit dans le ventre, le centre de gravité se déplace vers l'avant, on se cambre mais les abdos ne jouent plus bien leur rôle de maintien. Résultat : c'est tout le bas du dos qui compense. Ajoutons à cela les hormones qui entraînent un relâchement des ligaments et c'est tout le dos qui trinque.

Antalgiques, oui mais...

Prudence avec l'automédication, certains médicaments prescrits habituellement contre le mal de dos sont contre-indiqués chez la femme enceinte. Il est possible de prendre du paracétamol en première intention, mais il est préférable de consulter pour une prescription d'antalgiques plus adéquate. Sachant toutefois que, comme pour tout mal de dos, les antalgiques ont leur limite : ils vont atténuer la douleur (plus ou moins efficacement), mais non traiter la cause des lombalgies. Or, durant la grossesse, on peut agir à ce niveau. « Pour commencer, il faut faire attention à son positionnement », insiste Nicolas Dutriaux, sage femme. L'idée : se tenir le plus droit possible, en auto-grandissement, afin d'éviter d'accentuer la cambrure du dos. Des exercices simples sont souvent montrés au cours des séances de préparation à la naissance. En position assise, on évitera une cambrure excessive en plaçant ses pieds sur un repose-pied.

Une ceinture adaptée

Un bon maintien peut aussi contribuer à soulager les douleurs. « Il existe des ceintures dites de grossesse, mais avant d'investir et si les douleurs restent modérées, une grande écharpe ou un foulard noué autour de la taille pourra déjà être d'une aide précieuse », conseille le spécialiste. Si les douleurs sont intenses, le médecin pourra prescrire quelques séances de kinésithérapie.

Du côté des médecines douces

« L'ostéopathie peut être une ressource supplémentaire, bien que nous manquions de preuve scientifique démontrant leur efficacité, estime Nicolas Dutriaux.

L'acupuncture peut aussi être très efficace, notamment dans le cas de la sciatique. » Les pratiques qui aident à se relaxer telles que la sophrologie, le yoga prénatal, l'haptonomie sont également bénéfiques, tout comme une activité physique adaptée à la grossesse, la natation et la marche notamment.

Attention également

- A la prise de poids : plus on prend de kilos, plus les muscles du dos sont sollicités.

- Aux gestes du quotidien : on évite le port de charges lourdes, on plie les genoux pour se baisser.

- A la position de sommeil : privilégier celle en chien de fusil sur le côté gauche, avec un coussin d'allaitement sous la jambe.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.