Santé

Les bénéfices des minéraux et oligo-éléments sur la santé

Publié par Dk News le 07-05-2019, 14h57 | 11
|

Les minéraux et oligoéléments peuvent jouer un rôle important dans l'apparition des maladies, ainsi que dans leur prévention. Il est donc important de connaitre ceux à privilégier.

Bien des maladies (dérèglements de la thyroïde, ostéoporose, arthrose...) proviennent soit d'excès, soit de carences en oligoéléments et minéraux, soit de déséquilibres entre eux », insiste le Dr Paul Dupont, ancien chef de clinique en endocrinologie nutrition. Au même titre que les vitamines, minéraux et oligoéléments jouent un rôle physiologique majeur au sein de l'organisme, et sont indispensables à la vie. Et comme elles, ils ne sont pas fabriqués par l'organisme et doivent être apportés par l'alimentation. Quand elle est équilibrée, elle en apporte en quantité suffisante, sachant que la quantité des éléments minéraux nécessaires est très variable.

Certains devront être présents en quantité importante (plusieurs centaines de milligrammes) : ce sont les macroéléments (ou sels minéraux). D'autres sont utiles en très faible quantité (quelques milligrammes ou moins) : ce sont les oligoéléments. Tandis que les sels minéraux jouent un rôle sur la structure de nos tissus, les oligoéléments ont une action sur le fonctionnement des glandes endocrines et dans la lutte contre l'oxydation.

Les macroéléments (minéraux)

- Calcium : le plus important. Joue un rôle dans la contraction de nos muscles (dont le coeur), les sécrétions hormonales, la transmission de l'influx nerveux.

- Magnésium : un des minéraux les plus importants. Agit sur les muscles, le système nerveux et le cœur. Joue un rôle antistress, antiinflammatoire et antiallergique.

- Potassium : intervient dans la contraction musculaire, la transmission nerveuse, le fonctionnement des reins.

- Silicium : essentiel au soutien des tissus, donc à la structure de la peau, des os, du cartilage.

- Phosphore : actif dans toutes nos cellules, de la peau au cerveau en passant par les os.

Les oligoéléments

- Chrome : lié au fonctionnement du pancréas et de l'insuline.

- Cuivre : antiseptique et anti-inflammatoire, rend le fer assimilable, favorise la fonction des globules rouges, renforce les moyens de défense de l'organisme.

- Fer : joue sur le transport de l'oxygène et son utilisation dans le muscle.

- Iode : nécessaire au bon fonctionnement de la thyroïde.

- Manganèse : intervient dans la fabrication du collagène, lutte contre la rétention d'eau, est un antiallergique universel.

- Sélénium : antioxydant qui protège de la dégénérescence cellulaire.

- Zinc : nécessaire au bon fonctionnement de l'hypophyse et du pancréas.

- Fluor : assure la dureté des os et de l'émail des dents.

- Cobalt : favorise la digestion et l'incorporation de l'iode au niveau de la thyroïde.

- Nickel : indispensable au bon fonctionnement des glandes endocrines.

- Soufre : rôle d'élimination des déchets, de détoxification du foie.

- Lithium : indispensable au système nerveux.

- Carbone : stimule les défenses de l'organisme, a une action antiinfectieuse des voies digestives.

Les carences les plus fréquentes

Certaines catégories de populations sont sujettes aux déficiences. C'est le cas des femmes, qui manquent souvent de fer car, dans un souci de garder la ligne, elles écartent les aliments riches en fer que sont le foie, les abats, la viande rouge, les fruits secs et les corps gras. Or, une carence en fer accroît le risque d'ostéoporose. Les adolescents ont, eux, des apports insuffisants en calcium, alors même que ce minéral est essentiel à leur croissance. Enfin, il n'est pas rare que les personnes âgées manquent de calcium ou de magnésium. Toutes ces populations peuvent donc être supplémentées. À noter que cette supplémentation en minéraux et oligoéléments ne doit pas se faire sans l'avis d'un professionnel de santé. D'abord parce qu'il s'agit d'arriver à un équilibre, c'est-à-dire à ne pas être en dessous ou au-dessus des apports recommandés : une des particularités des oligoéléments est qu'ils peuvent tous provoquer des désordres importants (troubles de l'immunité, perturbations des reins et du foie) lorsqu'ils sont apportés à des taux trop élevés. Ensuite parce qu'il existe des risques d'interactions entre les différents oligoéléments, ou avec certains médicaments, qui perturbent leur absorption. Quant aux minéraux, certains font l'objet de contre-indications, notamment en cas d'insuffisance rénale.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.