Société

Brésil: Le directeur du Musée national demande des fonds d'urgence

Publié par Dk News le 08-05-2019, 15h15 | 1
|

Le directeur du Musée national de Rio de Janeiro, dévasté par un incendie en septembre, a réclamé mardi plus de soutien financier de la part du gouvernement dans les efforts de sauvegarde de pièces enfouies dans les décombres.

«Je veux envoyer aujourd'hui un message d'alerte au ministère de l'Education. Sans le ministère, nous n'aurons plus de Musée national», a affirmé le directeur Alexander Kellner en marge de la présentation de 27 pièces de la collection égyptienne qui ont échappé à l'incendie.

«Nous avons besoin d'un million de réais (environ 220.000 euros) d'urgence pour respirer», a-t-il précisé. «Nous attendons un contact direct de la part du ministre.

Qu'il nous rende visite ou que nous allions vers lui pour lui montrer ce que nous sommes en train de faire (...). La société brésilienne est orpheline du Musée national et ce gouvernement a une opportunité en or de le lui rendre», a souligné le directeur. «Nous affrontons des difficultés au quotidien, les professeurs n'ont pas d'endroit pour travailler et nous n'avons pas où stocker les pièces retrouvées. Je ne peux pas les mettre par terre», a déploré M. Kellner.

Début avril, les enquêteurs on conclu que le feu était parti du système de climatisation et s'était propagé rapidement en raison d'un manque d'équipements pour lutter contre ce type de sinistre. L'incurie des pouvoirs a été pointée du doigt, le bâtiment n'ayant pas bénéficié des travaux de maintenance nécessaires pour la prévention d'incendies.

«Le Brésil a déjà laissé faire ce qui est arrivé, maintenant, nous avons l'obligation de reconstruire», a conclu le directeur de l'établissement qui était considéré comme le plus grand musée d'histoire naturelle d'Amérique Latine. Des 2.700 pièces retrouvées, 200 font partie de la collection égyptienne et 27 ont été présentées mardi, parmi elles des amulettes qui se trouvaient dans un sarcophage. Le sarcophage, cadeau offert à l'empereur Pedro II lors d'un voyage en Egypte au 19e siècle, a brûlé lors de l'incendie.

Il n'avait jamais été ouvert, mais une échographie réalisée en 2005 avait permis d'identifier la présence d'objets qui ont fini par être retrouvés après le désastre.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.