Sports

Athlétisme / Fraude : La Russe Kseniya Savina condamnée à 12 ans de suspension (AIU)

Publié par Dk News le 08-05-2019, 17h27 | 3
|

La spécialiste russe du 800m, Kseniya Savina a été condamnée à 12 ans de suspension, pour avoir fourni de faux documents, pour justifier un contrôle positif à l'EPO, a annoncé mercredi l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Athlète de niveau international, avec un record personnel à 1:59.97 sur 800m, Kseniya Savina n'est pas connue pour son palmarès, mais plutôt pour son incapacité à confirmer ses performances hors des frontières russes, et ce à cause de la suspension de la Russie depuis novembre 2015, pour un vaste scandale de dopage.

Cependant, Savina avait trouvé un moyen de contourner cette suspension, en participant de 2016 à 2018 à des compétitions en Europe (Belgique, France, Portugal, République Tchèque) sous l'identité d'une amie ukrainienne ex-athlète, profitant de leur ressemblance physique.

Les fédérations russes et ukrainiennes enquêtent toujours sur cette fraude, que Kseniya Savina a nié. Savina a été condamnée mercredi pour une autre histoire, impliquant également de faux documents.

Contrôlée positive à l'EPO en mai 2018, lors d'un stage à Ifrane au Maroc, Savina a expliqué aux enquêteurs de l'AIU que la substance interdite provenait d'un traitement réservé à son mari et entraîneur Alexei Savin, victime d'insuffisance rénale, que leur logeur aurait malencontreusement mélangé avec un traitement suivi par Kseniya Savina pour son mal de dos.

Pour prouver leur bonne foi, l'athlète et son mari ont fourni à l'AIU une copie du diagnostic d'insuffisance rénale d'Alexei Savin venant d'une clinique de Simferopol en Crimée : mais le document s'est avéré être un faux, après vérifications de l'AIU et de l'agence russe antidopage (RUSADA).

Pour son contrôle positif, sa tentative d'explication frauduleuse, ainsi que pour complicité, Kseniya Savina (29 ans) écope de 12 ans de suspension, alors que son époux-coach Alexei Savin est suspendu 4 ans. Les deux peuvent encore faire appel, même si l'athlète a déjà indiqué à sa fédération avoir mis un terme à sa carrière.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.