Histoire

Algérie-France La municipalité d'Aubervilliers commémore les massacres du 8 mai 1945

Publié par Dk News le 11-05-2019, 15h07 | 6
|

La municipalité d'Aubervilliers (près de Paris) a   commémoré jeudi les massacres du 8 mai 1945 par l'armée coloniale française   qui a fait des dizaines de milliers de victimes algériennes à Sétif, Guelma   et Kherrata, a-t-on appris vendredi.

Cette commémoration, en partenariat avec le consulat d'Algérie de Bobigny,   a été organisée au sein de la mairie d'Aubervilliers avec d'abord une   cérémonie de recueillement en hommage aux martyrs victimes de la répression   de l'armée coloniale, a indiqué à l'APS le consulat.

A cette occasion, le consul d'Algérie en Seine-Saint-Denis, Mahmoud   Massali, a tenu à remercier la municipalité d'Aubervilliers et sa maire   Meriem Derkaoui, pour les efforts consentis en faveur de la préservation du   devoir de mémoire à la gloire des martyrs et moudjahidine algériens.  Ainsi, il a salué l'initiative d'Aubervilliers d'avoir apposé en 2017 une   plaque commémorative à la mémoire des victimes des manifestations   pacifiques du 8 mai 1945 qui furent réprimées dans le sang.

La maire d'Aubervilliers a affirmé que le combat continue pour la   reconnaissance officielle de tous ces crimes perpétrés à l'encontre du   peuple algérien, tout en dédiant cette journée de commémoration à la   jeunesse algérienne "qui aspire à plus de démocratie dans un climat de   quiétude et de paix". "L'Algérie, foyer des luttes anticoloniales et des mouvements   d'indépendance, trouve de nouveau la force, le courage d'écrire son avenir.   Elle s'incarne dans sa Jeunesse", a-t-elle souligné.  Etaient présents à cette cérémonie, notamment l'ancien ministre algérien   des Affaires étrangères, Lakhdar Brahimi, le directeur du Centre culturel   algérien de Paris, lbrahim Haci, le député européen et P-DG de L'Humanité,   Patrick Le Hyaric, l'ex-sénatrice du Parti socialiste (PS) Evelyne Yonnet,   des élus et des responsables du mouvement associatif.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.