Sports

Fifa: Le procureur suisse visé par une enquête disciplinaire

Publié par Dk News le 11-05-2019, 17h38 | 4
|

La justice suisse a ouvert une «enquête disciplinaire» à l'encontre du procureur général helvétique, Michael Lauber, en charge des enquêtes sur le scandale de corruption à la Fifa.

 L'Autorité de surveillance du parquet suisse (AS-MPC) avait déjà lancé le 25 avril une enquête préliminaire après la révélation par les médias suisses d'une rencontre non déclarée, en 2017, entre M. Lauber et le président de la Fifa, Gianni Infantino.

 Deux premières rencontres ayant eu lieu en 2016 avaient été dévoilées par les Football Leaks, mais le procureur avait expliqué en novembre dernier que «ce type de rencontres avec les parties plaignantes est normal et régulier, notamment dans les affaires complexes».

 Mais en avril, des médias suisses ont fait état d'une troisième rencontre entre les deux hommes.

Selon l'agence suisse ATS, aucun des participants supposés ne s'en souvient.

 A la suite de l'enquête préliminaire, l'AS-MPC a annoncé dans un communiqué vendredi que M. Lauber était désormais visé par une «enquête disciplinaire». S'exprimant peu après cette annonce, M. Lauber a indiqué en conférence de presse qu'il entendait malgré tout continuer à briguer un nouveau mandat.

 Le Parlement doit en effet décider en juin s'il le reconduit dans ses fonctions pour la période 2020-2023.

 «Il n'y a «aucune raison de retirer ma candidature», a-t-il dit, dénonçant la «crise institutionnelle» créée par l'ouverture d'une enquête disciplinaire.

 «On donne l'impression que je ne donne pas la vérit黫, a-t-il regretté.

 Il a reconnu avoir «probablement» commis «des fautes», mais a indiqué ne pas comprendre pourquoi il y avait des discussions dans les médias «depuis cinq semaines sur cette troisième rencontre», sur laquelle il n'a pas fourni de détails.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.