Actualité

Marche des étudiants à Alger pour réaffirmer leur attachement aux revendications populaires

Publié par Dknews le 14-05-2019, 18h13 | 9
|

Des centaines d'étudiants ont organisé, mardi à Alger, une nouvelle marche de protestation pour réaffirmer leur attachement aux revendications du Hirak populaire, à savoir le changement radical du régime en place et le départ de ses symboles.

En dépit du jeûne et de la chaleur, les étudiants sortis pour la deuxième fois depuis le début du mois de Ramadhan se sont rassemblés dès les premières heures à la place de la Grande poste, avant de sillonner le boulevard Zighout Youcef, en direction du siège de l'Assemblée populaire nationale (APN), brandissant des banderoles, réclamant le départ des résidus du régime et exprimant le rejet de la Présidentielle du 4 juillet.

Arrivés devant le siège de la chambre basse du Parlement, où un important dispositif sécuritaire a été déployé à l'entrée principale, les étudiants ont scandé des slogans appelant à la dissolution du Parlement et du parti du Front de libération nationale (FLN), ainsi qu'à l'application de l'article 7 de la Constitution, stipulant que "le peuple est la source de tout pouvoir".

Les étudiants ont réitéré également leur détermination à poursuivre leur mouvement de protestation qui dure depuis plusieurs semaines, à travers plusieurs universités et facultés, jusqu'à satisfaction de leurs revendications.

Arborant l'emblème national, les manifestants se sont dirigés vers la rue Abane Ramdane, avant de marquer une halte devant le tribunal de Sidi M'hamed, scandant des slogans appelant à l'indépendance de la Justice, à la lutte contre la corruption et au jugement de toutes les personnes impliquées dans des affaires de dilapidation de deniers publics. Ils sont revenus par la suite à la place de la Grande poste, empruntant la rue Asselah Hocine.

Cette marche pacifique a été marquée par la présence de membres du Croissant rouge algérien (CRA) qui se sont portés volontaires pour apporter les premiers soins aux manifestants en cas de besoin.

Une perturbation du trafic routier a été enregistrée, notamment au niveau des principales artères de la capitale où des échauffourées ont opposé les étudiants aux éléments de la Sûreté nationale devant le siège du Parlement et à la Grande poste.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.