Actualité

Journée nationale de l'étudiant: Zitouni appelle les étudiants à s'armer de sciences et de savoir pour gagner les enjeux

Publié par Dknews le 19-05-2019, 18h21 | 15
|

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a appelé, dimanche à Alger, les étudiants à s'armer de sciences et de savoir pour gagner les enjeux et construire un avenir meilleur pour l'Algérie.

 Dans son allocution d'ouverture d'une conférence organisée au Musée national du moudjahid à l'occasion de la célébration du 63e anniversaire de la Journée nationale de l'étudiant, M.

Zitouni a appelé «les étudiants algériens à rester fidèle au serment et à préserver l'Algérie en hissant haut l'emblème national, à travers la valorisation des sciences et du savoir pour le progrès, le développement et la renaissance de notre patrie et de notre nation».

 Lors de cette rencontre organisée sous le slogan «valoriser les sciences et le savoir», le ministre a déclaré que «la forte présence des jeunes à travers toutes les étapes de l'histoire de leur pays était et demeure un exemple à méditer», appelant les étudiants à porter le flambeau par les sciences et la connaissance...pour réaliser les succès et gagner les enjeux en vue de poursuivre le progrès dans tous les domaines et concrétiser les objectifs fixés par l'Etat algérien depuis l'indépendance.

 Le ministre a rappelé le déroulement de la grève du 19 mai 1956 et l'adhésion des étudiants aux rangs de l'Armée de libération nationale (ALN), ce qui a traduit, a-t-il dit, «le haut degré de conscience et la légitimité de la Révolution du 1er novembre» «L'étudiant algérien, qui ne s'est pas contenté uniquement de porter les armes durant la Guerre de libération en rejoignant le maquis, a mené une lutte intellectuelle et un combat intense à travers les quatre coins du monde pour expliquer sa cause et défendre les principes de sa révolution, de son peuple et de sa Nation...».

 A une question sur la criminalisation du colonialisme, le ministre a indiqué que «les stations historiques sombres du colonisateur français l'incriminent fortement», ajoutant que «nous ne sommes pas contre le peuple français mais plutôt contre la colonisation française».

 Les interventions des participants à cette rencontre à laquelle ont pris part des représentants des corps de sécurité et des membres de la famille révolutionnaire ont porté sur l'organisation de la grève du 19 mai 1956, mettant en exergue la contribution de l'étudiant dans la Glorieuse guerre de libération.

 Pour rappel, l'Union générale des étudiants musulmans algériens (UGEMA), créée en juillet 1955, a lancé un appel historique aux étudiants pour observer une grève le 19 mai 1956 les appelant à rejoindre les rangs de l'ALN.

Cet appel a eu un grand écho auprès des étudiants qui y ont participé massivement pour le recouvrement de la souveraineté nationale.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.