Actualité

Marches pacifiques des étudiants dans plusieurs wilayas du pays pour appuyer les revendications populaires

Publié par Dknews le 19-05-2019, 18h43 | 9
|

Des étudiants issus de nombre de wilayas du pays ont organisé marches et sit-in pacifiques pour appuyer les revendications du Hirak populaire et réaffirmer leur attachement et leur implication dans les questions nationales, ont constaté les journalistes de l’APS.

 Dans l'Ouest du pays, les universitaires, par centaines, ont saisi l'occasion de la célébration annuelle de la Journée nationale de l'étudiant, en date du 19 mai, pour marcher pacifiquement en masse brandissant des banderoles et réitérant des slogans appelant au changement radical du système, au départ de ses symboles, à la lutte contre la corruption et pour une justice indépendante.

 Appuyant les revendications du mouvement populaire, les étudiants d’Oran et de Aïn Temouchent ont appelé à rejeter le rendez-vous du 4 juillet (date de l'élection présidentielle) tout en réaffirmant leur détermination à poursuivre leur protestation jusqu’à satisfaction des desiderata du Hirak.

 Les universitaires de Tlemcen, Nâama et Sidi Bel Abbes, drapeau national hissé haut et sillonnant les artères principales depuis leurs campus jusqu'aux centres villes de leurs wilayas respectives, ont entonné des chants patriotiques, scandé des slogans appelant à l’instauration d’un Etat de droit géré par des personnalités honnêtes et crédibles et exprimé leur soutien au Hirak et à l’ANP.

 A Nâama, les festivités officielles marquant cette Journée nationale ont été annulées.

Les étudiants qui ont exprimé leur soutien au Hirak, se sont opposés à la présence des autorités locales dans l’enceinte universitaire.

 Dans l'Est du pays, plus précisément dans la wilaya de Skikda, les étudiants de l’université 20 août 1955 ont organisé une marche imposante à l’occasion du 63ème anniversaire de la Journée de l’étudiant (19 mai) réitérant les revendications de changement du système.

 Les étudiants ont marché de l’université centrale jusqu’à la place 1er novembre 1954, au centre ville, arborant des banderoles pour réclamer mordicus "le départ des symboles du système corrompu" et rejeter les élections du 4 juillet prochain.

 Les étudiants, entonnant des chants patriotiques ont réaffirmé leur détermination à continuer le Hirak jusqu’à la satisfaction de toutes les revendications.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.