Culture

Cannes 2019: L'acteur tunisien Mohamed Dhrif primé aux Critics Awards de l'Arab Cinema Center

Publié par Dk News le 20-05-2019, 14h52 | 5
|

Le Tunisien Mohamed Dhrif a remporté   le prix du meilleur acteur aux Critics Awards de l’Arab Cinema Center   (ACC), organisés en marge de la 72ème édition du Festival International du   Film de Cannes.

Mohamed Dhrif a été primé sameid soir pour son rôle dans le film «Mon Cher   enfant» (Weldi) réalisé par Mohamed Ben Attia, a rapporté dimanche l'agence   tunisienne de presse TAP. Il succédera ainsi à son conpatriote Majd   Mastoura, primé en 2017 pour son rôle dans «Hedi», un autre film de Mohamed   Ben Attia.

Les Critics Awards de l’ACC sont décernés à la meilleure fiction, au   meilleur documentaire, au meilleur scénario, au meilleur réalisateur, au   meilleur acteur et à la meilleure actrice.

Une liste de six lauréats a été annoncée parmi plusieurs candidats en   compétition pour les prix de la critique du Centre arabe du cinéma (ACC).   Cette compétition annuelle récompense des films et des professionnels du   cinéma dans six catégories différentes.  Le Liban, la Syrie et l’Egypte raflent chacun un prix, respectivement   remis à Nadine Labaki, prix de la meilleure réalisatrice pour son film   «Capharnaüm», au documentaire «Fathers and Sons» de Talal Derki de et au   film «Yomeddine» de Abu Bakr Shawky, prix de la meilleure fiction qui est   la plus haute distinction de la compétition.

Deux distinctions ont été attribuées au Maroc dont le prix de la meilleure   actrice, revenu à Maha Alemi. Le prix du meilleur scénario est attribué à   Meryem Benm'barek pour son film «Sofia» dont elle est la réalisatrice.  Par ailleurs, deux prix d'excellence dans la critique sur le cinéma arabe   ont été décernés, l'un au journaliste et écrivain libanais Ibrahim Al Ariss   et l'autre à l’Américaine Deborah Young, primés pour l'ensemble de leur   parcours dans la critique du cinéma dans la région.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.