Société

France: Un homme est resté suspendu six heures au dernier étage de la Tour Eiffel

Publié par Dk News le 21-05-2019, 14h39 | 6
|

Un homme a escaladé la tour Eiffel pour des motivations inconnues et y est resté agrippé six heures d'affilée, jusqu'à la tombée de la nuit, entraînant l'évacuation du célèbre monument parisien.

«Le visiteur qui avait escaladé la tour Eiffel en début d'après-midi a été pris en charge par les équipes d'intervention», a indiqué peu avant 22H00 locales (20H00 GMT) la société d'exploitation du monument, en précisant que le monument rouvrirait mardi à 09H30.

«A 21H30, les membres de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ont réussi à raisonner l'individu», a ajouté la société dans un communiqué.

L'homme, tout de noir vêtu, s'était tenu debout en appui sur les barreaux de la tour juste en-dessous du troisième et dernier étage du monument.

Des pompiers sont parvenus à atteindre le grimpeur en descendant en rappel depuis le troisième étage de la tour de 324 mètres et ont négocié avec lui, appuyés par la brigade de recherche et intervention de la police (BRI), selon une source policière, précisant que les motivations de cet homme étaient pour l'heure inconnues. «Fort heureusement, ce type d'intrusion reste très rare», a souligné la société d'exploitation de la tour Eiffel (SETE) en saluant le «professionnalisme de ses collaborateurs et de tous les intervenants des forces publiques». Au pied du monument, le spectacle a captivé les badauds et les centaines de touristes qui levaient le nez pour apercevoir l'individu, tandis que les «quelque 2.500 visiteurs» avaient été évacués «dans le calme et en toute sécurité», selon la SETE qui remboursera «automatiquement» les billets réservés pour lundi après-midi.

La SETE avait tweeté à 15H30 que la Tour n'était plus accessible aux visiteurs.

En octobre 2017, la tour Eiffel avait dû être évacuée en raison de la présence d'un jeune homme sur un pilier de la tour qui menaçait de se suicider.

La police avait finalement réussi à faire renoncer le jeune homme.

La tour Eiffel, qui fête cette année ses 130 ans, est le monument payant le plus visité au monde.

Elle accueille chaque année plus de 20 millions d'admirateurs du monde entier, dont sept millions de visiteurs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.