Belgique: Une quarantaine d'exploitations avicoles touchées par la grippe aviaire H3

Publié par Dk News le 21-05-2019, 14h41 | 7

Une quarantaine d'exploitations avicoles de Belgique sont actuellement touchées par la grippe aviaire H3, a annoncé lundi l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

Selon l'Afsca, le virus de la grippe aviaire de type H3 - une forme inoffensive pour l'homme - s'est étendu ces dix derniers jours, surtout en Flandre occidentale.

Au-delà de cette région où les contaminations sont particulièrement concentrées, quelques transmissions ont également été recensées en Flandre orientale, dans les provinces d'Anvers et de Liège, précise la même source.

La Belgique a pris dès lundi une série de mesures pour combattre la propagation du virus, en publiant un arrêté ministériel qui prévoit, entre autres, la désinfection des véhicules entrant dans les exploitations avicoles commerciales, l'interdiction de charger des volailles de différentes provenances dans un même véhicule et la désinfection du fumier issu de poulaillers où le virus de l'Influenza aviaire de type H3 est présent.

L'Afsca rappelle que ce virus, faiblement pathogène, est «totalement inoffensif pour la santé humaine», ne faisant pas partie de la liste des maladies réglementées et à déclaration obligatoire.

Il peut cependant provoquer des symptômes chez les volailles allant d'une baisse de la production à la mort de l’animal.

Alors que les organisations agricoles réclament un plan d'abattage sur les sites touchés, l'Union européenne n'y est pas favorable. Le ministre belge de l'Agriculture Denis Ducarme avait déjà annoncé que les animaux qui présentent des symptômes seraient abattus, moyennant une compensation pour les éleveurs, mais la réglementation nécessaire se fait encore attendre. D'après le syndicat agricole flamand «Boerenbond», l'Union européenne considère que ces compensations pourraient s'assimiler à des aides d'Etat illégales.

Des discussions sont toujours en cours sur ce dossier.