Santé

La pauvreté aurait un impact sur le cerveau des enfants

Publié par Dk News le 21-05-2019, 15h25 | 1
|

L'effet de la pauvreté sur le cerveau pourrait expliquer pourquoi les enfants plus pauvres ont la tendance à réussir moins bien à l'école que leurs camarades de classe issus de familles plus aisées, suggère une nouvelle étude américaine.

L'auteur principal de l'étude, Seth Pollak de l'Université de Wisconsin-Maidson aux Etats Unis, a expliqué à Reuters que, « on savait déjà qu'il y a un écart de réussite scolaire entre les enfants de milieu populaire et les enfants de la classe moyenne. Même lorsqu'ils déménagent dans des quartiers plus aisés, les enfants qui grandissent dans les familles pauvres ont toujours tendance à réussir moins bien à l'école que les enfants plus aisés. »

Seth Pollak a ajouté que des précédentes études ont identifié un lien entre la pauvreté et le développement du cerveau. Selon lui, cette étude, « a trouvé la pièce manquante pour expliquer ce phénomène. »

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont fait des scintigraphies des cerveaux des enfants, en les comparant avec les résultats des examens de 389 enfants et jeunes âgés de 4 à 22 ans qui ont tous participé à l'étude réalisé par le US National Institute of Health de 2001 à 2007.

Ils ont constaté qu'environ 20 % de la différence de résultats des examens entre les enfants pauvres et les enfants de la classe moyenne pourrait être dû au mauvais développement du cerveau dans les lobes frontal et temporal du cerveau.

La Dr Joan Luby, directrice du Early Emotional Development Program au Washington University School of Medicine, a commenté l'étude dans un éditorial, en disant que ces résultats ne font que confirmer ce qu'on sait déjà sur « les ingrédients essentiels pour bien élever les enfants en bonne santé. »

Ces résultats prouvent que les inégalités scolaires sont liées aux inégalités de revenu familiales. La Dr Luby a conclu que c'était la responsabilité des gouvernements d'effectuer les changements pour améliorer le système éducatif et le rendre plus équitable.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.