Les siestes pourraient améliorer la tolérance à la frustration

Publié par Dk News le 21-05-2019, 15h28 | 5

Selon une nouvelle étude américaine, les courtes siestes réduiraient l'impulsivité et seraient bénéfiques pour la tolérance à la frustration.

L'étude, publiée dans le journal Personality and Individual Differences a suivi 40 participants âgés de 18 à 50 ans qui ont fait des tests sur ordinateur pour mesurer leur tolérance à la frustration.

Après avoir fait les tests, les cobayes ont rempli les questionnaires sur leur somnolence, leur humeur et leur impulsivité. Puis, certains participants ont fait une sieste, tandis que les autres ont dû regarder une vidéo sur la nature.

Après la pause, ceux qui ont fait une sieste passaient plus de temps à essayer de faire la tâche impossible, alors que ceux qui ne se sont pas reposés l'ont abandonné plus tôt. Les participants qui ont dormi se sont comportés de manière moins impulsive que leurs homologues.

L'auteur principal Jennifer R. Goldschmied, doctorante à l'Université de Michigan aux Etats-Unis, reconnait que cette étude ne nous offre qu'un petit exemple des effets des siestes, car la plupart des participants étaient des étudiants. Mais malgré cela, elle a conclu que « ces résultats sont valables et doivent nous mener à mieux comprendre comment bien profiter des siestes. Désormais les gens peuvent apprécier comment un bref sommeil pendant la journée pourrait être puissant. »