Lutte contre les crimes de haine: L'ONU appelle à renforcer la coopération en matière de justice pénale

Publié par Dk News le 21-05-2019, 16h43 | 6

L'ONU a appelé à renforcer les systèmes de justice pénale pour mieux lutter contre les crimes de haine à l'occasion de la 28e session de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) qui a débuté lundi à Vienne, en Autriche.

Cette année, la Commission centre ses travaux sur la prévention et la lutte contre la criminalité motivée par l'intolérance ou la discrimination ainsi que sur le rôle des systèmes de justice pénale dans la promotion des Objectifs de développement durable (ODD).

«Les crimes motivés par l'intolérance ou la discrimination abusent de l'interconnectivité et exploitent la vulnérabilité», a déclaré le directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, a l'ouverture de la Commission.

Le débat thématique de la session, qui débutera mardi, portera sur la responsabilité des systèmes de justice pénale en matière de prévention et de lutte contre les crimes de haine. «Nous ne pouvons lutter contre ces menaces qu'en travaillant ensemble», a déclaré M. Fedotov. «En renforçant des systèmes de justice pénale efficaces, équitables, humains et responsables qui protègent les personnes et leurs droits», a souligné le chef de l'ONUDC. Dans un message lu par M. Fedotov, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a salué les thèmes choisis par la Commission pour ses travaux cette année.

«Je suis convaincu qu'en travaillant ensemble, nous pouvons rejeter la haine, protéger nos communautés contre cette menace et défendre nos valeurs communes», a dit le chef de l'ONU, précisant que «nous avons tous un rôle à jouer pour créer un monde meilleur pour tous».

La prévention et la lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants et les abus sexuels en ligne, la cybercriminalité et le terrorisme, la lutte contre toutes les formes de criminalité transnationale organisée, en particulier la contrebande de biens culturels, d'animaux sauvages et de biens commerciaux et le renforcement de la sécurité de la chaîne d'approvisionnement en métaux précieux, font partie des défis qui seront discutés au cours des prochains jours à Vienne.

En tant que principal organe directeur des Nations Unies chargé des questions de prévention du crime et de justice pénale, la CCPCJ joue un rôle essentiel dans la progression des efforts collectifs contre la criminalité nationale et transnationale, tout en renforçant des institutions de justice pénale équitables et efficaces.