Sports

Ligue 1 «Mobilis»: Le MC Oran bien parti pour jouer sa 55e saison parmi l’élite

Publié par Dk News le 22-05-2019, 16h31 | 2
|

Le MC Oran revient de loin et tient désormais son destin entre les mains après avoir accroché l’USM Alger (1-1) sur son terrain mardi soir dans le cadre de la 29e et avant dernière journée du championnat de Ligue 1 «Mobilis».

Du coup, les «Hamraoua» sont bien partis pour conserver leur place dans la cour des grands et jouer par là même, lors de l’exercice à venir, leur 55e saison dans ce palier, eux qui partagent la première place dans ce registre avec le CR Belouizdad, suivis par l’ES Sétif avec 51 saisons de présence parmi l’élite.

«Une victoire à domicile contre le NA Hussein Dey, lors de la dernière journée, nous permettra de sauver notre saison.

C’est le match qu’il ne faudra surtout pas rater», déclare l’entraineur du MCO, Nadir Leknaoui, appelé à la rescousse il y a quelques semaines.

En fait, Leknaoui dirigeait pour l’occasion son troisième match du banc de touche des Oranais, lui, qui vient de mener l’US Biskra vers la Ligue 1. «Je suis très heureux d’être sur le point de réaliser deux objectifs avec deux clubs différents.

D’un côté, faire accéder l’USB en Ligue 1 et de l’autre, éviter au MCO la relégation», se réjouit-il déjà, mais tout en insistant que le maintien du club-phare de la capitale de l’Ouest passe par une victoire contre le NAHD dimanche prochain au stade Ahmed-Zabana. Cependant, tout le monde est unanime à dire que le plus dur a été fait par les gars d’El-Bahia qui ont réussi, sous la houlette de Leknaoui, quatrième coach à driver le MCO cette saison, à glaner 5 points de leurs trois derniers matchs, dont deux en déplacement.

Cela se passe au moment où le président du club professionnel, Ahmed Belhadj, s’apprête à rendre le tablier.

Il devrait d’ailleurs annoncer sa démission après la dernière rencontre du championnat.

«Ma démission est irrévocable.

Je veux néanmoins laisser le club là où je l’ai trouvé, c'est-à-dire en Ligue 1.

J’ai dirigé l’équipe pendant cinq ans, et j’ai fait face à beaucoup d’aléas, dont en premier lieu des dettes énormes que j’ai réussi toutefois à régler», précise le boss oranais, qui avait signé, en janvier dernier, un protocole d’accord avec ½ Hyproc Shipping Company « devant permettre à cette filiale de Sonatrach de reprendre le club dès la saison prochaine.

A une journée de la fin du championnat, le MCO occupe la 13e place au classement avec 33 points, soit le même nombre d’unités que le MO Béjaïa, troisième potentiel relégable, mais qui le devance grâce à un meilleur goal-average particulier.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.