Culture

Tlemcen: Coup d'envoi des journées cinématographiques des langues de Mohamed Dib

Publié par Dk News le 11-06-2019, 14h59 | 1
|

Le coup d'envoi des journées   cinématographiques des langues de Mohamed Dib a été donné lundi soir à la   salle du cinéma «Djamel-eddine Chandarli» de Tlemcen.

L’ouverture de cette manifestation, organisée par le club «Derb Cinéma» de   l’association culturelle de la wilaya «La grande maison», a été marquée par   la projection du film documentaire algérien «Rihla» (Voyage) du réalisateur   Mehdi Drici de la wilaya de Tlemcen qui raconte le voyage d’un groupe de   jeunes vers des pays arabes pour connaitre l’identité arabe, ainsi qu'un   film canadien «Lazhar» auquel a pris part le comédien algérien Mohamed   Fellag.  Cette manifestation, qui s'étale jusqu’au 15 juin dernier, verra la   projection de 17 films dont 5 courts métrages et 12 longs métrages en   différentes langues de réalisateurs d’Algérie, Maroc, Tunisie, Egypte,   France, Russie, Roumanie, Corée et Canada, a indiqué un membre du club,   Nadir Benhamed signalant la participation de 4 films algériens.  Cette manifestation vise à relancer le 7e art et à réhabiliter les salles   de cinéma, en plus de permettre au public de connaitre des £uvres   cinématographiques et le rôle de l’artiste à faire passer un message en   différentes langues, a-t-on souligné.  M. Benhamed a fait savoir que ces journées cinématographiques inscrites   dans le cadre de la préparation du centenaire de la naissance du grand   romancier Mohamed Dib ont été précédées depuis janvier dernier par la   projection de films mensuellement de thèmes traités par Mohamed Dib dont   l’identité, l’exil et autres.  Le romancier et écrivain algérien Mohamed Dib, né en 1920 à Tlemcen et   décédé en 2003, est l'auteur d'£uvres célèbres dont la trilogie   «l’incendie», «la grande maison» et «le métier à tisser».  En octobre dernier, le 6e prix littéraire «Mohamed Dib» a été décerné à   trois romans écrits en arabe, tamazight et français que sont «Moul El Hira»   en arabe d’Ismail Ibrir, «Enza» de Sami Messaoudene en tamazight et   «l’échec» de Mohamed Saadoune en français.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.