Bébé fait ses dents : comment le soulager ?

Publié par Dk News le 11-06-2019, 15h06 | 5

Votre bébé est grognon, il pleurniche, se réveille la nuit... ce ne serait pas les dents, docteur ?

Bébé bave : fait-il sa première dent ?

C'est très possible, puisque la première dent apparaît vers six mois (le plus souvent entre quatre et huit mois). Mais ne vous inquiétez pas si vous la voyez arriver avant... ou plus tard ! Dans tous les cas, votre enfant aura ses seize dents de lait vers l'âge de deux ans. Si la sortie des premières quenottes est douloureuse, toutes ne font pas aussi mal. Les plus difficiles sont les huit premières, peut-être parce qu'elles sont pointues...

Dents: quels sont les signes de poussée dentaire

Bébé pleurniche, il se réveille la nuit, il semble grognon, il bave abondamment et mâchouille tout ce qu'il trouve : sa tétine, ses doigts... Parfois, il a une fièvre modérée .

Certains bébés souffrent de diarrhées, très acides (car la muqueuse de la bouche, mais aussi du tube digestif, est irritée), qui peuvent provoquer un érythème fessier. Si votre tout-petit accepte d'ouvrir la bouche, vous constaterez que la gencive est rouge, gonflée, avec une petite dépression au milieu. Cela ne signifie pas forcément que la dent va sortir illico : on croit, en effet, qu'elle est là, et il s'écoule plusieurs jours avant qu'elle ne fasse véritablement sa percée.

Dents: comment soulager la douleur?

Le pédiatre généralement un traitement homéopathique : Chamomilla, en haute dilution (9 CH, 15 CH, 30 CH) en cours de poussée, et en basse dilution (5 CH, 7 CH) en traitement de fond pendant la période de sortie des dents . Ce grand classique homéopathique des poussées dentaires existe aussi en doses de solution buvable, associé à la rhubarbe (Rheum), qui soigne les troubles digestifs et au raisin (Phytolacca), indiqué pour l’inflammation des gencives.

Ensuite, vous pouvez appliquer localement un baume gingival. Un anneau de dentition passé au congélateur et donné à votre bébé pour qu'il le mâchouille le soulagera, en anesthésiant légèrement la gencive. Et si bébé se réveille la nuit en souffrant, mettez-lui un suppositoire de paracétamol (dosage pédiatrique bien sûr) avant de le coucher.