Sports

Pétanque à Ouargla: Des ambitions plombées par l’insuffisance financière

Publié par Dk News le 11-06-2019, 15h59 | 2
|

Les sports de boules à Ouargla suscitent de larges ambitions de jouer les premiers rôles dans les grands rendez-vous, mais le manque de moyens financiers constitue un frein au développement de cette discipline populaire, selon le président de la ligue des sports de boules (LSB) de la wilaya.

"Malgré les bons résultats obtenus par nos boulistes lors des dernières saisons sportives, nous n’avons bénéficié d’aucun soutien, ni de la subvention financière allouée annuellement par les pouvoirs publics aux ligues sportives par rapport à leurs besoins", a déploré Bouzid Sayad.

"Les services de la wilaya débloquent souvent des fonds conséquents aux sportifs ayant réalisé des performances", ajoute-t-il, mais "les subventions financières de deux ans consécutifs consacrées à la LSB d’Ouargla, à raison de 800.000 dinars/an, tardent à venir, ce qui complique notre situation et engendre beaucoup de difficultés, notamment celles liées à l’acquisition d’équipements et les déplacements vers d’autres wilayas pour participer aux compétions régionales et nationales".

S’agissant du sponsoring, M. Sayad a appelé les industriels à soutenir les clubs de la wilaya, signalant que "la volonté et la détermination sont les seules armes dont disposent actuellement nos athlètes, des deux sexes, ayant porté haut les couleurs nationales lors de plusieurs manifestations continentales et internationales". Outre ce handicap de taille pénalisant les sports de boules à Ouargla qui reste "un des grands réservoirs pourvoyeurs de bons joueurs à l’équipe nationale", l’indisponibilité de boulodromes adaptés à la pratique de cette discipline est une autre contrainte dans cette wilaya du Sud du pays, a-t-il encore soutenu.

"On souffre d’un manque flagrant en boulodromes dotés de terrains appropriés pour pratiquer ce genre de sports, s'entraîner ou organiser des compétitions de haut niveau", a affirmé M. Sayad. Ce problème s’est accru surtout après la fermeture du boulodrome jouxtant la piscine semi-olympique du chef-lieu de wilaya, en raison de travaux de rénovation du réseau de distribution d'eau potable, sans oublier la situation actuelle du boulo-club historique de Touggourt qui connaît, depuis quelques années, des lacunes ainsi que l’exploitation commerciale de cette structure sportive relevant du domaine privé de l’Etat en tant que cafétéria. La situation des sports de boules à Ouargla reste loin des aspirations et régresse même en raison du déficit enregistré en matière de structures, ce qui explique le fait que jusqu’à présent, "nous peinons à développer la discipline qui attire de nouveaux adeptes à travers l’ensemble des communes de wilaya", conclut le président de la LSB d’Ouargla qui chapeaute une cinquantaine de clubs affiliés totalisant plus de 750 boulistes.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.