Actualité

APN : le Groupe des indépendants valorise l'appel de l'Institution militaire au dialogue sérieux

Publié par Dknews le 11-06-2019, 17h30 | 7
|

Le Groupe parlementaire des indépendants à l'Assemblée populaire nationale (APN) a valorisé lundi l'appel de l'institution militaire au dialogue "sérieux et responsable", réitérant "son attachement à la stabilité nécessaire des institutions de la République".

"Nous réitérons notre attachement à la stabilité nécessaire des institutions de la République et nous valorisons l'appel de l'institution de l'Armée nationale populaire (ANP) au dialogue sérieux et responsable", a indiqué le Groupe parlementaire dans un communiqué portant la signature de son président, Lamine Osmani.

Affirmant "se tenir loin des calcules partisans étroits qui entravent les solutions objectives à la crise que traverse actuellement le pays, et qui nécessite la conjugaison des efforts de tout un chacun, sans exclusive, pour la surmonter", le Groupe des indépendants réaffirme que "l'intérêt du pays et du peuple doit primer sur toute autre considération, aussi importante soit-elle".

A noter que l'institution militaire plaide, depuis le début de la crise, pour un dialogue" sérieux et franc" devant faire des multiples revendications populaires réalisées jusque là, "sa base et son point de départ".

Le Général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah avait souligné, fin mai dernier à partir Tamanrasset, que ce dialogue "doit aboutir à tous les moyens susceptibles de préserver la légitimité constitutionnelle", insistant sur "l'impératif de retourner, au plus vite, aux urnes pour élire le président de la République dans le respect de la volonté populaire libre".       

Appelant à "faire du dialogue un projet civilisationnel qui tiendra lieu de culture répandue parmi les enfants de la même patrie", il avait assuré que "les contours de la feuille de route de ce dialogue se préciseront davantage à travers le sérieux et la rationalité des initiatives, et à travers la recherche sérieuse des solutions idoines à cette crise qui perdure, dans les plus brefs délais".           

Pour sa part, la revue El-Djeich a souligné dans son éditorial du mois de juin que "Seul le dialogue est à même d'ouvrir la voie à une issue légale et constitutionnelle garantissant l'organisation des élections présidentielles le plus rapidement possible", affirmant que les discussions "stériles ne sont que perte de temps et d'occasions pour l'ouverture d'un dialogue véritable et sincère, fait de concessions réciproques".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.