Incendies/dégâts: Tizi-Ouzou : plus de 5.950 arbres fruitiers et de 450 ha de couvert végétal brûlés depuis juin (Bilan)

Publié par Dk News le 10-07-2019, 14h51 | 11

 Un total de 5.951 arbres fruitiers et de 458 ha de couvert végétal de la wilaya de Tizi-Ouzou, ont été brûlés dans 80 incendies qui se sont déclarés, depuis juin dernier, dans plusieurs localités, a indiqué, mardi dans un communiqué, la direction locale de la protection civile.

Selon ce même bilan qui couvre la période allant du 1er juin au 8 juillet en cours, sur les 458 ha de couvert végétal, les flammes ont parcouru 118 ha de forêts, 114,5 ha de maquis et 225,5 ha de broussailles.

Ces 80 départs de feu ont également détruit, durant la même période, un total de 42 ha de récoltes et 2967 bottes de foin, a-t-on précisé.

Ce bilan, qui recense seulement les incendies dont la superficie brûlée dépasse un (1) hectare, précise que 41 incendies sur les 80, ont été enregistrés durant le mois de juin. Ils ont parcouru 34,5 ha de forêts, 34,5 ha de maquis, 79,5 ha de broussailles, 02 hectares de récolte et ont détruit 2 627 bottes de foin et 2165 arbres fruitiers.

Du 1er au 8 juillet courant 39 incendies ont été enregistrés et qui ont ravagé 83,5 ha de forêts, 80 ha de maquis, 146,5 ha de broussailles, 40 ha de récoltes, 340 bottes de foin et 3 786 arbres fruitiers, a-t-on précisé.

De lundi à mardi matin, la protection civile a lutté contre 40 autres incendies, principalement des feux de broussailles, dont 11 importants enregistrés dans 9 localités qui sont Tizi-Ouzou, Fréha (village Bouhlalou), Mkira (village Thakidount), Ait Khellili (villages Sahel et Tizi Boumanel), Bounouh (village Ighzer Nchvel), Iflissene (Village Arvi), Aghrib, Makouda (village Tala Bouzrou), Larbaa N’Ath Irathene.

La lutte contre ces feux a nécessité la mobilisation de tous les moyens de la protection civile et de sa colonne mobile, et ceux de la conservation des forêts et des communes, en plus de la contribution des citoyens, a-t-on ajouté.

«Les opérations d'extinctions se sont déroulées dans des conditions difficiles marquées par des vents forts et climats très chaud», a observé la protection civile qui a exhorté les citoyens et particulièrement les riverains des massifs forestiers et des champs d'oliviers à «éviter toute forme d’incinération, nettoiement durant cette campagne de lutte contre les feux de forêts, de procéder à l’enlèvement de tout combustible autour des maisons et à être vigilant en signalant tout départ de feux».