Santé

La marche en club bonne pour la santé et pour le moral

Publié par Dk News le 28-07-2019, 14h40 | 12
|

Marcher en groupe ou en club, c'est bon pour le moral, mais aussi pour la santé ! C'est en tout cas ce qu'il ressort d'une étude scientifique britannique de grande ampleur publiée ce 20 janvier 2015.

Si vous ne savez toujours pas quelle bonne résolution adopter pour 2015, sachez que la pratique de la marche en groupe ou dans un club permet à la fois d'améliorer sa santé cardiovasculaire et sa santé psychique, et c'est même prouvé scientifiquement.

Des chercheurs de l'Université d'East Anglia (Royaume-Uni) se sont attelés à démontrer les vertus de la marche en groupe. Ils ont publiés leurs travaux dans la revue scientifique The British Journal of Sport Medicine.

L'équipe a analysé et mis en commun les résultats de 42 études menées sur la santé de 1 843 membres de clubs de marche, répartis dans plus de 14 pays. Parmi les participants, certains souffraient d'obésité, de diabète de type 2, de problèmes cardiaques ou même de la maladie de Parkinson.

En étudiant attentivement les données de santé des participants, les chercheurs ont constaté que les marcheurs en club ou en groupe présentaient des « améliorations significatives » au niveau de leur pression artérielle, de leur IMC ou même de leur taux de mauvais cholestérol. Les participants ont même augmenté leur capacité pulmonaire, autant de facteurs qui réduisent leurs risques de maladies cardiovasculaires. Mais les résultats ont également montré une amélioration de la santé mentale des marcheurs, avec des taux de dépression inférieurs à ceux de non-marcheurs. « Notre étude montre que le fait de se joindre à un club de marche est l'une des meilleures façons (et l'une des plus faciles) d'améliorer sa santé de manière globale », souligne l'un des auteurs. « Les bénéfices sont très variés et vont au-delà de l'amélioration de la forme physique. Les personnes qui marchent en groupe ont également tendance à avoir une attitude plus positive envers l'activité physique et partagent leur expérience. Ils se sentent moins isolés. Des promenades régulières en groupes peuvent ainsi permettre d'adopter d'autres comportements sains. »

Pour les chercheurs, il s'agit maintenant de déterminer quelle serait la meilleure façon d'encourager les populations les plus sédentaires à intégrer un club de marche ou simplement à bouger entre amis. Et c'est là que réside sans doute la plus grande difficulté.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.