Sports

Mondiaux DE Natation: Sahnoune : «L'absence de soutien financier et moral a perturbé ma préparation»

Publié par DK NEWS le 31-07-2019, 17h58 | 2
|

Le nageur algérien Oussama Sahnoune a estimé que ses mauvais résultats aux Mondiaux-2019 de Gwangju (12-28 juillet) étaient dus à «l'absence de soutien financier et moral», ce qui a perturbé sa préparation pour le rendez-vous sud-coréen.

«Je suis très déçu des résultats établis aux Mondiaux. C'est une grande désillusion personnelle parce que j'ai le potentiel de faire mieux, mais comment rivaliser avec les meilleurs nageurs au monde si je prépare une telle compétition avec mes propres moyens, sans aucun soutien financier ou moral de la part de la Fédération algérienne et du ministère de la Jeunesse et des Sports», a déclaré Sahnoune à l'APS.

Spécialiste du sprint, Sahnoune (26 ans) a échoué à passer le 1er tour qualificatif aux 50 et 100 m nage libre.

Le natif de Constantine s'est contenté de la 10e place dans la 11e série du 100 m avec un temps de 49 sec 08, soit à 1 sec 08 de son meilleur chrono 48 sec 00, 5e meilleure performance mondiale en 2018.

Dans l'épreuve du 50 m, le sociétaire du Cercle des nageurs de Marseille a connu la même mésaventure, se faisant éliminer précocement avec sa 7e place dans la 13e série et un chrono de 22 sec 37, soit le 24e temps parmi les chronos des 130 nageurs répartis sur les 14 séries. «Les chronos effectués en Corée ne me rassurent pas à un an des Jeux olympiques. Je suis loin de mes temps qui m'auraient permis d'accéder aux finales du 50m et 100m nage libre», a reconnu le meilleur athlète algérien 2018 du sondage APS, soulignant que «c'est déjà un exploit» d'avoir réussi à réaliser les minima A des JO-2020 avec les moyens dont il dispose.

«Nous sommes en fin de saison et je n'ai toujours pas reçu ma bourse. J'ai raté plusieurs stages et des compétitions importantes avant le début des Mondiaux-2019. J'ai effectué la préparation avec mes propres moyens. C'est inconcevable pour un athlète de haut niveau de se retrouver à gérer des problèmes extra-sportifs au lieu de se concentrer sur ses objectifs», a-t-il pesté. Le président de la Fédération algérienne de natation, Mohamed Hakim Boughadou, avait exprimé sa «déception» vis-à-vis de la prestation «timide» des nageurs de la sélection nationale Oussama Shanoune et Souad Cherouati aux Mondiaux de Gwangju.

«Je ressens une grosse déception suite aux résultats de Sahnoune et Cherouati. Il est vrai qu'ils n'ont pas reçu leur bourse cette année, mais cela ne constitue pas, à mon avis, une raison. Ils ont même échoué à rééditer leurs meilleurs temps, d'où ma déception», avait-il notamment déclaré à l'APS. Affecté moralement, le champion méditerranéen 2018 du 100m nage libre garde tout de même l'objectif de décrocher un podium aux JO-2020 et d'honorer les couleurs nationales. «Nous sommes à moins d'un an des Jeux olympiques, je lance un appel aux autorités compétentes pour débloquer ma situation. C'est une année décisive dans ma carrière, j'espère avoir le soutien nécessaire pour atteindre mes objectifs et rendre fier mon pays», a-t-il conclu.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.