Société

RD Congo: Une équipe de lutte contre Ebola ciblée par des hommes armés

Publié par DK NEWS le 04-08-2019, 15h07 | 7
|

Deux véhicules appartenant à une équipe de lutte contre le virus Ebola ont été pris pour cible, samedi, par des tirs sur la route reliant Beni à Butembo, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), selon une source policière.

«Deux véhicules de la riposte Ebola ont été attaqués par des hommes armés aujourd'hui a Palatalisa (proche de Butembo).

Il y a des impacts de balles sur les véhicules. Heureusement (...) il n'y a aucun blessé», a déclaré aux médias le Colonel Richard Mbambi, chef de la police de Butembo (Nord-Kivu).

A bord, «il y avait trois médecins du ministère de la Santé et un médecin de l'OMS, tous les quatre travaillent au Centre de traitement d'Ebola (CTE) de Butembo et sont tous des nationaux» congolais, a indiqué, en outre, une source à l'OMS.

La lutte contre l'épidémie d'Ebola est régulièrement perturbée par la présence dans cette zone de plusieurs groupes armés locaux et étrangers actifs et les résistances communautaires contre la prévention et la vaccination, l'hospitalisation, les enterrements dits «dignes et sécurisés» qui évitent les contacts avec les fluides contagieux du défunt.

La RDC lutte contre Ebola depuis une année et l'épidémie a déjà fait 1823 morts, d'après les derniers chiffres publiés vendredi par le ministère de la santé. L'OMS l'a élevée au rang d'urgence sanitaire mondiale.

L'actuelle épidémie dans l'est de la RDC est la deuxième plus importante dans l'histoire de la maladie après celle qui a tué près de 11000 personnes en Afrique de l'Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone) en 2013-2014.

L'épidémie, qui se transmet par contacts humains directs et étroits et dont le taux de létalité est très élevé, a longtemps été cantonnée aux régions rurales du Nord-Kivu (essentiellement Beni et Butembo) et en Ituri voisine.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.