Sports

Jeux Olympiques: Le CIO met en garde l'Italie face au risque d'exclusion

Publié par DK NEWS le 07-08-2019, 17h15 | 2
|

Le Comité international olympique a adressé un courrier au Comité national olympique italien pour l'alerter face à un projet de loi qui remettrait en cause l'indépendance du CONI et pourrait au pire entraîner l'exclusion de l'Italie des Jeux olympiques.

Dans un courrier révélé mardi par le quotidien Corriere de la Serra, le CIO exprime «ses graves inquiétudes» face au projet de décret-loi qui, s'il était adopté, «affecterait clairement l'autonomie du CONI».

«Appartenir au mouvement olympique exige d'être en conformité avec la charte olympique», rappelle le CIO qui estime donc que l'adoption de ce texte aboutirait à rendre l'organisation «non-conforme aux principes de la Charte olympique». Dans sa lettre adressée à Giovanni Malago, président du CONI, James Macleod, directeur des relations avec les Comités nationaux olympiques (CNO), suggère des amendements au projet de décret et souligne que le CONI ne devrait pas, comme le prévoit le texte initial, «être réorganisé par des décisions unilatérales du gouvernement».

Le CIO propose également la tenue «cette semaine» à Lausanne d'une réunion avec le CONI afin «d'aider à régler la question». Le CIO rappelle également le contenu de l'article 27.9 de la charte olympique qui prévoit qu'en cas de transgression de la charte, la commission exécutive du CIO peut prendre «toutes décisions appropriées pour la protection du Mouvement olympique dans le pays d'un CNO, notamment la suspension ou le retrait de la reconnaissance d'un tel CNO» si la constitution, la législation, ou d'autres réglementations en vigueur dans ce pays, ou tout acte d'un organisme gouvernemental ou de toute autre entité, ont pour effet «d'entraver l'activité du CNO».

Cette question surgit moins de deux mois après la désignation fin juin de Milan-Cortina d'Ampezzo poue l'organisation des Jeux olympiques d'hiver 2026, aux dépens de Stockholm.

En 2015, pour un cas d'ingérence, le CIO avait suspendu le Comité national olympique du Koweït. Ses athlètes avaient participé sous drapeau neutre aux JO de Rio-2016 avant que la suspension ne soit levée en juillet dernier.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.