Société

Pénurie hydrique: Plus de 1,5 milliard de personnes menacées à travers le monde

Publié par DK NEWS le 07-08-2019, 17h59 | 9
|

Près d'un quart de la population mondiale  (plus de 1,5 milliard de personnes) vivant dans 17 pays, est en situation  de pénurie hydrique grave, proche du «jour zéro» lors duquel plus aucune  eau ne sortira du robinet, selon un rapport rendu public.

La carte établie par l'institut World ressources mesure les risques de  pénurie en eau, de sécheresse et d'inondations fluviales. «L'agriculture, l'industrie, et les municipalités absorbent 80% de la  surface disponible et des eaux souterraines lors d'une année moyenne» dans  les 17 pays concernés, principalement situés au Moyen-Orient et au nord de  l'Afrique, et l'Inde a écrit l'institut. Ceux-ci sont le Qatar, Palestine, le Liban, l'Iran, la Jordanie, la Libye,  le Koweït, l'Arabie saoudite, l'Erythrée, les Emirats arabes unis, Saint  Marin, Bahreïn, le Pakistan, le Turkménistan, Oman, le Botswana et l'Inde,  deuxième pays le plus peuplé du monde. «La pénurie en eau est la plus grande crise, dont personne ne parle. Ses  conséquences prennent la forme d'insécurité alimentaire, de conflit, de  migration, et d'instabilité financière», a indiqué Andrew Steer, PDG de  WRI.

«Lorsque la demande rivalise avec les réserves, même de petits épisodes de  sécheresse - qui vont augmenter avec le changement climatique - peuvent  provoquer de terribles conséquences», comme les récentes crises à Cape  Town, Sao Paulo ou Chennai, détaille l'institut. Vingt-sept autres pays figurent sur la liste des pays présentant une  «pénurie hydrique élevée».

Une liste complète peut être consultée à  l'adresse suivante :www.wri.org/our-work/project/aqueduct .

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.