Société

RD Congo: 32 disparus dans un nouveau naufrage sur le lac Kivu

Publié par DK NEWS le 17-08-2019, 15h17 | 6
|

Trente-deux personnes sont portées disparues dans le naufrage d'une pirogue motorisée dans la nuit de jeudi à vendredi sur le lac Kivu à hauteur du territoire de Kabare (Sud-Kivu) dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé une source officielle.

La pirogue motorisée, avec "plus de 70 personnes" à bord, a chaviré sur le lac Kivu vers 20h00 (18h00GMT) dans la nuit de jeudi près du village Luhihi dans le territoire de Kabare (Sud-Kivu, est).

"Le bilan provisoire fait état de 46 rescapés dont des blessés et 32 disparus", indique un communiqué du gouvernorat du Sud-Kivu.

Sans donner de précisions sur le nombre de morts, le gouvernorat indique que "chaque famille éprouvée" a reçu "une enveloppe de 300 dollars pour organiser des obsèques dignes de nos compatriotes naufragés", ajoute le communiqué publié au retour d'une visite sur place du gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje à Bukavu. "La surcharge était la cause principale de ce naufrage", a indiqué Christian Chiringwi, chef de groupement de Luhihi.

Dans la province voisine de Tanganyika (sud-est), une pirogue motorisée a chaviré dans la nuit de jeudi à vendredi "faisant deux morts", a déclaré le ministre provincial de l'Intérieur de cette province, Kabuya Lumuna. Les naufrages sont fréquents et souvent meurtriers sur les eaux congolaises, en raison de la vétusté des embarcations, de la surcharge, de l'absence de balisage ou encore des conditions météorologiques. Dans la grande majorité des cas, les passagers ne sont pas équipés de gilets de sauvetage.

Depuis le début de l'année, au moins 190 personnes sont mortes dans des naufrages sur des cours d'eau congolaises, selon des chiffres donnés par des médias.

Mi-avril, le naufrage d'une embarcation entre Goma et le territoire de Kalehe sur le lac Kivu avait endeuillé 142 familles, d'après le président congolais Félix Tshisekedi, qui s'était rendu sur place et décrété trois jours de deuil.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.