Actualité

La problématique de l'eau potable pendant l'Aïd Al-Adha était lié à des facteurs techniques et humains

Publié par Dknews le 17-08-2019, 18h33 | 13
|

Le ministre des Ressources en eau, Ali Hammam, a indiqué samedi à Khenchela que la  problématique d’approvisionnement en eau potable, soulevée pendant les jours de l'Aïd Al-Adha dans plusieurs wilayas de pays était liée à des facteurs techniques et humains".

"La problématique de l'approvisionnement en eau potable est principalement dû à l'aspect humain, à l'origine de la mauvaise gestion de la distribution de cette substance vitale", a précisé le ministre lors de son inspection du projet d’extension du barrage de  la commune de Babar, au deuxième jour de sa visite dans cette wilaya.

Il a ajouté que "le principal obstacle dans l'amélioration de la distribution d'eau potable est la mauvaise gestion liée particulièrement à la ressource humaine".

Le premier responsable du secteur des Ressources en eau a également relevé que les travaux de quatre (4) stations de dessalement d’eau de mer seront "prochainement" lancés dans les wilayas d’El Tarf, Skikda, Bejaia et Alger et s’ajouteront aux 11 autres ouvrages similaires dans les wilayas du pays, dans l’objectif "de diversifier les sources d’accès à l'eau et améliorer l'approvisionnement en eau potable des populations".

Hammam a souligné que le taux de remplissage des barrages dans les différentes wilayas du pays a atteint 52%, affirmant que ce pourcentage fournit "une aisance" au secteur d’eau s’agissant des capacités de stockage de cette denrée vitale.

Le ministre des Ressources en eau avait entamé le deuxième jour de sa visite dans la wilaya de Khenchela par l'inspection du  chantier de réalisation de la station de traitement d’eau du barrage de Taghrist, dans la commune de Yabous, située à 70 km à l'ouest du chef-lieu de wilaya, avant de procéder à la mise en exploitation de la station de pompage de la commune de Kais, distante de 24 km à l’Ouest de Khenchela.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.