Santé

Epilepsie : elle concernerait tous les cerveaux

Publié par DK NEWS le 10-09-2019, 14h22 | 4
|

Des scientifiques de l'Inserm ont réussi à modéliser les crises d'épilepsie. Ils ont ainsi découvert qu'elles existent à l'état latent chez chacun de nous.

Entre 0,6% et 0,7% de la population française serait concerné par l'épilepsie. Pourtant, selon des chercheurs de l'Institut national de la santé ( Inserm ), "la crise d'épilepsie existe à l'état latent dans tous les cerveaux." L'équipe des docteurs Viktor Jirsa et Christophe Bernard a mis au point une modélisation mathématique de l'épilepsie, publiée par la revue Brain .

Dans l'étude, ils expliquent que les crises obéissent à des règles mathématiques très simples, malgré la diversité de ses formes allant de la perte de conscience à une contraction musculaire ténue ou une absence de juste quelques secondes.

Interviewé par le Figaro , Christophe Barnard explique le mécanisme des crises d'épilepsie grâce à une image très simple : "Le cerveau serait un paysage où se promène un personnage. Mais dans cette contrée se dressent des châteaux interdits: si l'on y pénètre, on fait une crise d'épilepsie."

Une forme d'activité primitive

Les châteaux sont entourés par des murailles, qui sont plus fragiles ou plus solides en fonction de l'âge. "Ces murailles sont aussi franchissables par le jeune adulte si un événement extrême (traumatisme crânien, électrochoc...) le catapulte au sein du château", dit-il. "La crise d'épilepsie est peut-être la forme d'activité la plus primitive que le cerveau peut générer."

L'épilepsie, maladie neurologique la plus courante après la migraine, est plutôt bien contrôlée aujourd'hui : la seule contrainte étant une prise de médicament quotidienne. Grâce au modèle mis au point par les chercheurs de l'Inserm, de nouveaux traitements, plus personnalisés, pourront être mis au point.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.