Monde

Burkina faso: 6 gendarmes tués dans une attaque dans le Nord

Publié par DK NEWS le 10-09-2019, 15h57 | 1
|

Six gendarmes ont été tués lundi à Inata, localité située dans la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso, selon des sources sécuritaires.

«Une équipe de la gendarmerie, de retour d'une mission de ravitaillement, est tombée dans une embuscade, perpétrée par des individus armés à l'entrée d'Inata», a indiqué une source sécuritaire, citée par l'agence AFP.

«L'attaque a eu lieu dans la matinée et a entraîné la mort de six éléments», a précisé une autre source sécuritaire, l'attribuant aux «groupes armés terroristes en activité dans la région».

Cette attaque survient au lendemain d'une double attaque dans deux localités de la province du Sanmatenga (nord), ayant fait 29 morts et six blessés, des civils, selon le gouvernement.

Dans la même journée de dimanche, quatre militaires ont été blessés lors d'une attaque contre une patrouille à Banh, dans la province du Yatenga, également dans le nord du Burkina, a indiqué une source sécuritaire.

Dans un message sur son compte Twitter, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a condamné «ces attaques inqualifiables, ces actes ignobles (qui) ne resteront pas impunis».

Le Burkina Faso, pays pauvre d'Afrique de l'Ouest, est pris depuis quatre ans et demi dans une spirale de violences, attribuées à des groupes armés, certains affiliés à Al-Qaïda et d'autres au groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech).

Depuis début 2015, les attaques terroristes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l'est du pays, ont fait au moins 570 morts, selon un décompte médiatique.

Les forces de sécurité burkinabè sont régulièrement visées et subissent de lourdes pertes.

Vingt-quatre soldats avaient été tués dans une attaque en août, la plus meurtrière qu'ait connue l'armée.

Un sommet exceptionnel des chefs d'Etat ouest-africains sur la sécurité doit avoir lieu le 14 septembre à Ouagadougou.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.