Actualité

Accélérer la création de l'Autorité nationale pour l'organisation et la surveillance des élections

Publié par Dknews le 10-09-2019, 18h50 | 3
|

Les participants à la Conférence nationale des notables et sages d'Algérie ont appelé, mardi à Alger, à "accélérer" la création et l'installation de l'Autorité nationale pour l'organisation et la surveillance des élections ainsi que "la convocation du corps électoral" avec la garantie d'un scrutin présidentiel régulier et transparent et le respect des résultats des urnes.

Les participants ont loué, dans les recommandations sanctionnant cette Conférence organisée par l'Académie de la société civile algérienne, "la position de l'institution de l'Armée nationale populaire (ANP) par rapport au processus électoral", soulignant l'impératif "d'adopter des mesures légales coercitives pour déjouer toutes les tentatives et manoeuvres et tous les complots visant à attenter à l'unité nationale, à semer la discorde au sein du peuple et à nuire à l'institution de l'Armée ou remettre en question ses intentions et ses positions".

Dans leur communiqué final, les notables et sages d'Algérie se sont félicités "des procédures et mesures adoptées pour la lutte contre la corruption et les corrompus et l'assainissement des institutions de l'Etat du détournement des deniers publics", soulignant l'importance d'avoir des lois strictes pour récupérer les fonds spoliés".

Ils ont recommandé, à ce propos, "la mise en place de critères crédibles pour le choix des personnes composant l'Autorité nationale pour l'organisation et la surveillance des élections afin de garantir un scrutin présidentiel intègre et transparent, d'accélérer la formation d'un gouvernement de compétences pour gérer la période avant et après les élections, en fixant plusieurs conditions rigoureuses pour le choix des membres de ce gouvernement en réponse aux revendications du Hirak populaire et d'oeuvrer sérieusement à l'indépendance de la justice".

Ils ont plaidé, en outre, pour "l'ouverture des médias et la réunion des conditions de transparence et de professionnalisme dans l'exercice de la mission médiatique, tout en concrétisant l'égalité entre tous les candidats devant le peuple pour présenter et expliquer leurs programmes électoraux".

Pour sa part, le secrétaire général de l'Académie de la société civile algérienne, Ahmed Chena a déclaré que "tous les sages, les élites et les notables sont appelés à contribuer à la bataille de sensibilisation et au resserrement des rangs pour sortir de la situation actuelle", affirmant  que "l'élection présidentielle est la seule et unique voie pour l'édification d'un Etat national fort pour rattraper le temps perdu, des décennies durant".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.