Actualité

La présidentielle aura lieu dans les délais grâce à la bonne perception du peuple des agendas de certains

Publié par Dknews le 11-09-2019, 18h23 | 17
|

Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée a exprimé, mercredi à Constantine, sa certitude de la tenue de l'élection présidentielle dans les "délais", grâce à la "bonne perception du peuple quant aux agendas de certaines parties, qui n’ont aucun lien avec l’intérêt du peuple algérien". 

"Remettre le pays sur la bonne voie requiert nécessairement de définir les priorités, et il n’y a pas l’ombre d’un doute que la priorité qui s’impose en ces circonstances que traverse l’Algérie, est la tenue des présidentielles dans les délais impartis. Nous avons parlé auparavant de la nécessité d’accélérer la tenue des présidentielles, mais aujourd’hui nous sommes absolument certains que celles-ci se dérouleront dans les délais déterminés, grâce à la bonne perception du peuple quant aux agendas de certaines parties bien connues, qui n’ont aucun lien avec l’intérêt du peuple algérien", a déclaré M. Gaïd Salah dans une allocution d’orientation prononcée lors une réunion avec les cadres et les personnels de la division.

Pour lui, "ces agendas dictés par des entités hostiles à l’Algérie, qui consentent tous les effort tendancieux afin d’entraver la solution constitutionnelle, en l’occurrence la tenue des présidentielles",Au deuxième jour de sa visite en 5e Région militaire où il a visité et inspecté les unités de la 1ère division blindée à Barika Gaid Salah a souligné que ces parties se retrouvent, lors d'une situation de crise, face à deux options, à savoir, a-t-il dit, "soit accepter le résultat des urnes ou se mettre à l’écart du choix populaire, ce qu’ils n’accepteront jamais".

"Raison pour laquelle, a-t-il souligné, ils cherchent une troisième alternative aux conséquences inconnues et aux répercussions imprévisibles, car totalement loin de l’intérêt du peuple algérien".

Une alternative nihiliste, stérile et sans perspective, qui expose, selon le chef d'état-major de l'Armée, la sécurité et la stabilité de l’Algérie à d'"innombrables périls".

"Des périls auxquels l’Armée nationale populaire fait face avec fermeté, détermination et volonté inflexibles et qu’elle affronte de toute sa force, soutenue par la grandeur des missions qui lui sont assignées et la noblesse de ses positions qui s’attachent en permanence à la légalité constitutionnelle et le référentiel novembriste, ainsi qu’au serment solennel qu’elle a prêté à Allah et à l’histoire, envers la patrie et le peuple".

Le général de corps d’Armée a tenu à rassurer le peuple algérien sur les capacités "considérables" que possède l’Armée et qu’elle mettra au service de la patrie et du peuple. "Que le peuple algérien soit entièrement confiant que son armée tiendra parole quelles que soient les circonstances

et continuera à l’accompagner à travers tout le territoire national, et tout au long de cette phase sensible jusqu’à permettre la tenue des élections présidentielles dans la sécurité, la paix et la sérénité, n’en déplaise à cette petite horde nuisible, qui a surestimé sa dimension réelle et exagéré son ampleur fictive, tentant avec vanité et obstination de nager contre le courant de l’Algérie, terre et peuple, histoire et valeurs nationales ancestrales, omettant que quiconque nage contre ce courant sera inévitablement emporté par les flots", a-t-il soutenu.

Le vice-ministre de la Défense nationale a estimé, à ce propos, que cette "forte" détermination qui anime l’ANP émane "fondamentalement de sa confiance en Allah Le Tout-Puissant, puis de sa conscience quant à la confiance placée en elle par le peuple algérien fidèle, authentique et héros, qui a prouvé plus d’une fois tout au long de son histoire qu’il est un peuple de miracles, un peuple qui pressent les dangers et les menaces qui guettent sa patrie et sait pertinemment leur faire face, les transcender et mettre en échec les desseins de ses ennemis".

Pour conclure,M. Gaïd Salah a tenu à saluer "cette conscience grandissante et forte quant à l’intérêt suprême de l’Algérie que le peuple algérien ne cesse de démontrer clairement, avec persévérance et dévouement.

"Des qualités qui ne sont pas étrangères à notre peuple authentique dont nous sommes parfaitement certains que sa participation à l’élection du futur Président de la République sera massive et affluente, en toute liberté, intégrité et transparence pour faire le bon choix", a-t-il déclaré.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.