Culture

Cinéma: Deauville récompense «Bull» ou le désastre social américain

Publié par DK NEWS le 15-09-2019, 15h50 | 2
|

Le 45e Festival du cinéma américain de Deauville a décerné samedi son Grand Prix à «Bull» (taureau), un tableau de l'Amérique de Trump, sur fond de désastre social, signé Annie Silverstein, a annoncé le jury présidé par Catherine Deneuve.

Ce premier film, sur la rédemption d'une jeune fille par le désir de vivre ses rêves, remporte aussi le prix de la Critique, dont le jury était présidé par le critique Gérard Lefort ainsi que le prix de la Révélation, dont le jury était présidé par la comédienne Anna Mouglalis. Ce long métrage sélectionné dans la section «Un certain regard» à Cannes «semble avoir fait l'unanimité parmi les jurys» à Deauville, a déclaré Catherine Deneuve avant d'annoncer le Grand Prix.

Il s'agit d'un film «politique sans être dogmatique», «un récit d'apprentissage sur fond de désastre social», un «tableau juste et troublant» de l'Amérique de Trump, a expliqué Anna Mouglalis.

Le jury présidé par Catherine Deneuve a accordé sa deuxième place (le Prix du jury) à deux films, la comédie «The Climb», premier film de Michael Angelo Covino, et le film beaucoup plus sombre «The Lighthouse» de Robert Eggers, avec Robert Pattinson et Willem Dafoe.

Le Prix spécial du 45e anniversaire du Festival est attribué à «Swallow», de Carlo Mirabella-Davis. Le film raconte l'histoire d'une jeune femme mariée à un homme incarnant la réussite sociale mais atteinte d'un syndrome qui la pousse à manger des objets.

Le Prix du public de la Ville de Deauville revient à «The Peanut butter falcon» de Tyler Nilson et Michael Schwartz. Ce premier film conçu pour un acteur trisomique raconte l'histoire d'un jeune trisomique qui a fui la maison de retraite où il était retenu malgré ses 22 ans. Quatorze films étaient en compétition.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.