Société

Sénégal: 4 morts dans le naufrage d'une pirogue au large de Dakar

Publié par DK NEWS le 17-09-2019, 15h47 | 2
|

 Au moins quatre personnes sont mortes et trois sont portées disparues au large de Dakar après le naufrage d'une pirogue qui transportaient lundi des dizaines de visiteurs entre la capitale sénégalaise et des îles touristiques, ont indiqué les autorités et les secours.

L'embarcation transportait 24 Sénégalais, six Français, deux Allemands, deux Suédois et un Bissau-Guinéen quand elle a chaviré sous l'effet de violentes pluies tropicales et de la houle, alors qu'elle voguait vers les îles de la Madeleine, a précisé un responsable des pompiers, Papa Ange Michel Diatta, cité par des médias.

On ignore pour l'instant l'identité et la nationalité des victimes.

Les recherches se poursuivaient mardi matin pour retrouver les disparus tandis que des familles en détresse cherchaient sur le rivage à obtenir des nouvelles de leurs proches, selon le constat des médias.

«On a été appelé par la gendarmerie à 5H00 (locales et GMT).

Mon frère était dans cette pirogue.

Le pire, c'est de ne pas savoir», confiait Aminata Diop, parmi les proches présents sur la plage. On dénombre «quatre corps sans vie et entre trois et quatre disparus. Trente-cinq personnes étaient sur place.

Les opérations de secours continuent ce matin», a assuré le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, cité par l'AFP.

Les circonstances du drame demeurent obscures. Le ministre de l'Intérieur a déclaré dans la nuit à des médias sénégalais qu'un certain nombre de touristes inquiets de la violence des pluies avaient voulu regagner l'embarcadère, mais que d'autres étaient restés à bord de la pirogue.

Les rescapés ont passé la nuit sur l'île, a-t-il indiqué mardi à la radio.

Des couvertures et des vivres leur ont été acheminés et ils devaient être ramenés à terre, a-t-il ajouté. Le Sénégal est entré tardivement dans la saison des pluies, appelée «hivernage», et connaît depuis quelques jours de fortes précipitations et des orages violents qui ont fait plusieurs victimes.

Deux pêcheurs sont morts foudroyés sur leur pirogue dans le même secteur le 7 septembre.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.