Société

Guyane - environnement: Forêt amazonienne: une délégation de Guyane à l'ONU

Publié par DK NEWS le 18-09-2019, 17h25 | 1
|

Une délégation de la Guyane accompagnera le président Emmanuel Macron au sommet spécial climat lundi prochain à l'ONU, où il annoncera son plan pour la forêt amazonienne, a annoncé le gouvernement français.

Fin août, le président Macron avait fait des incendies qui dévastent actuellement la forêt amazonienne, notamment au Brésil, l'une des priorités du sommet du G7 à Biarritz, dans le sud-ouest de la France.

"Nous sommes tous concernés.

La France l'est sans doute encore plus que d'autres autour de cette table, puisque nous sommes amazoniens" avec la Guyane, avait-il dit.

Ce territoire situé dans l'est de l'Amazonie est couvert à 98% de forêts.

La délégation guyanaise, menée par le président de la collectivité de Guyane Rodolphe Alexandre, comprendra également le président du Grand conseil coutumier des populations amérindiennes et bushinengé de Guyane, Sylvio Van Der Pijl.

En fera également partie le président du parc amazonien, le plus grand parc de l'Union européenne, qui couvre 34.000 km2, a indiqué la ministre des Outre-mer Annick Girardin devant les députés français.  La présence d'une telle délégation "est une grande première et c'est important", a insisté la ministre.Elle a précisé que "le plan pour la forêt amazonienne" serait débattu mercredi au sein d'un comité interministériel présidé par le Premier ministre Edouard Philippe.  Fin août, la ministre et des élus de Guyane, ainsi que le président du grand conseil coutumier, avaient signé une tribune commune, réclamant la création d'un fonds international "contre les feux de forêt et pour le reboisement".  Mais dans une autre tribune, le grand conseil coutumier avait souligné que le feu n'était "pas le seul danger qui menace ou détruit l'Amazonie", pointant "l'extractivisme (exploitation industrielle de la nature)" qui "a une grande part de responsabilité".  Le grand conseil coutumier avait notamment regretté qu'Emmanuel Macron ait "attribué 360.000 hectares de forêt aux multinationales minières en Guyane".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.