Coopération

Loukal réitère le soutien de l'Algérie à la BAD comme acteur clé du développement de l'Afrique

Publié par Dknews le 18-09-2019, 19h21 | 6
|

Le ministre des Finances, Mohamed Loukal, a réitéré mercredi à Charm El Cheikh (Egypte) le soutien de l'Algérie à la Banque africaine de développement (BAD) comme acteur clé pour le développement du continent africain.

Participant à la 19ème réunion du Comité Consultatif des Gouverneurs (CCG) de la BAD, M. Loukal "s'est félicité des efforts louables de la BAD en direction du développement de l'Afrique, notamment en matière de mobilisation des financements", a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué.

Dans ce contexte, le ministre a indiqué qu'il était important que la Banque concentre ses efforts pour la consolidation d'une croissance durable des économies africaines, tout en accordant une attention particulière aux questions de l'emploi des jeunes, du genre et des changements climatiques, notamment dans les pays fragiles et en transition.

Tout en estimant que l'augmentation générale du capital de la BAD, examinée au cours de la rencontre de Charm El Cheikh, serait d'un apport crucial pour permettre à cette institution de jouer un rôle plus actif sur la scène africaine, M. Loukal a encouragé la Banque à entreprendre des actions visant à assurer une meilleure soutenabilité de son modèle financier et à redoubler d'efforts pour accélérer les réformes prioritaires au sein de cette institution, afin de renforcer ses politiques et ses capacités institutionnelles.

En marge de la réunion, le ministre s'est entretenu avec le président de la BAD et certains de ses homologues membres du CCG, avec lesquels il a échangé sur les défis de développement auxquels est confronté le continent africain, ainsi que sur le rôle central que doit jouer la BAD pour accompagner ses pays membres, dont l'Algérie, dans le processus de développement et de diversification de leurs économies.

Pour rappel, la réunion du CCG avait pour principal objectif d'échanger sur la question de l'augmentation générale du capital de la BAD, ainsi que sur les réformes devant accompagner cette nouvelle augmentation en vue de permettre à cette institution de répondre au mieux aux besoins de ses pays membres en matière de développement.

A cette occasion, les membres du CCG ont pris note des changements apportés par la BAD en réponse aux recommandations formulées par les Gouverneurs, représentants les pays membres de cette institution, lors de la réunion tenue en juin 2019, et ce, pour convenir des termes de cette nouvelle augmentation de ressources, pour laquelle un accord de principe unanime a déjà été signifié.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.