Société

Malawi/ trafic d'ivoire: 2 personnes et trois complices reconnues «coupables» par la justice

Publié par DK NEWS le 25-09-2019, 17h39 | 4
|

La justice du Malawi a reconnu  mardi coupables deux ressortissants chinois et trois de leurs complices  africains poursuivis pour un dossier emblématique de trafic de défenses  d'éléphants et de cornes de rhinocéros, ont rapporté des médias.

Le tribunal de Lilongwe annoncera le 21 octobre prochain la peine infligée  au cinq accusés.

Ils risquent une peine maximale de trente ans de détention  et de travaux forcés.

Les cinq hommes - deux Chinois, deux Malawites et un Zambien - avaient été  interpellés en décembre 2017 en possession de plus de 21 kilos d'ivoire et  de corne de rhinocéros d'une valeur estimée à 42.000 dollars américains.

Le directeur des Parcs nationaux du Malawi, Brighton Kumchedwa, s'est  réjoui du jugement rendu mardi.

«Ce sont les Chinois qui font des dégâts  dans le pays», a-t-il estimé, «en tuant des éléphants et des rhinocéros,  ils ont sali le nom du Malawi en en faisant un pays qui ne respecte pas la  faune».

La patronne de l'Environmental Investigation Agency, ONG basée à Londres,  a elle aussi salué la décision.

«Le Malawi est considéré comme la plaque  tournante des produits du braconnage dans toute l'Afrique australe», a  souligné Mary Rice, «nous suivons donc ces procès avec grand intérêt».

L'ivoire et la kératine, qui constitue les cornes de rhinocéros, sont très  prisées de la médecine asiatique pour leurs vertus prétendûment curatives.

 Leur trafic provoque chaque année la mort de plus de 40.000 pachydermes,  pour l'essentiel africains.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.