Actualité

Le développement du contenu informationnel local, une condition sine qua non pour s'imposer au niveau international

Publié par Dknews le 08-10-2019, 18h24 | 4
|

Le développement d'un contenu informationnel local par les médias traditionnels de la rive sud de la Méditerranée est une condition sine qua non pour s'imposer au niveau international, a estimé, mardi à Alger, le directeur général de l'école nationale supérieure du journalisme, Abdessalem Benzaoui.

Affirmant que l'information actuelle est dominée par les "Big Four" dont l'AFP, Reuters, UPI, et "face au déséquilibre dans ce domaine, les médias traditionnels comme les agences de presse de la rive sud doivent se doter des dernières technologies en matière de télécommunications et du numérique", a indiqué M. Benzaoui, lors de la 28 assemblée générale de l'Alliance des agences de presse méditerranéennes.

"L'intégration de la nouvelle dynamique des réseaux sociaux dans la circulation transnationale de l'information doit aussi impliquer un effort d'adaptation de la part des médias traditionnels en développant notamment le contenu local", a-t-il ajouté.

Il a expliqué que les agences de presse, qui font face aussi à la prolifération de radios et télévisions en continue et sites internet, journaux et plateformes sociaux, "sont confrontées à une exigence de plus en plus grande de rapidité et d'informations fiables et certifiées que les autres médias pourront relayer, diffuser, analyser et commenter".

Par ailleurs, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Hassen Rabehi, a indiqué à cette occasion que les agences de presse ont un "rôle fondamentale dans l'accompagnement de nos sociétés qui sont toutes avides de l'enracinement des principes de la démocratie".

"Cette rencontre est une occasion idoine pour échanger des informations, des pratiques et des expériences au mieux de la performance des agences méditerranéennes qui ont un rôle important dans la consécration des principes qui lient l'ensemble des pays de la Méditerranée à savoir la paix, la sécurité, la stabilité et la prospérité partagée", a-t-il ajouté.

Il a estimé que la présence des représentants des agences de presse méditerranéennes "est une opportunité de s'enquérir de l'évolution de l'Algérie qui est en quête de stabilité et de démocratie à la faveur d'un dialogue à même de nous permettre de réaliser tous les objectifs auxquels s'attachent tous les citoyens algériens".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.